Amadeo Salvo Valence
Le président du FC Valence Amadeo Salvo (au centre) a côté du propriétaire du club Che, Peter Lim | AFP - JOSE JORDAN

Le président du FC Valence, Amadeo Salvo, démissionne

Publié le , modifié le

Le président du FC Valence Amadeo Salvo a annoncé mercredi sa démission, évoquant des raisons personnelles, dans un contexte de tensions avec les nouveaux administrateurs du club depuis son rachat en mai 2014 par l'homme d'affaires singapourien Peter Lim.

"Le mois dernier, j'ai averti Layhoon Chan que le 30 juin, une fois la saison terminée, je voulais quitter le club", a déclaré Salvo lors d'une conférence de presse commune avec Chan, jusqu'ici présidente du conseil d'administration du club et qui lui succède avec "effet immédiat", a-t-elle annoncé. "Dans ma famille, nous vivons une période compliquée. Mon père a un cancer et c'est dur", a expliqué Salvo, qui présidait Valence depuis juin 2013. "Cela n'a pas de sens de prolonger un compromis alors que je ne pourrai pas me donner à cent pour cent", a-t-il ajouté. Après l'avoir remercié, Chan a également annoncé le départ de quatre autres membres de la direction, dont le directeur sportif Francisco Joaquín Pérez dit "Rufete".

Selon la presse espagnole, les départs de Salvo et Rufete sont plutôt liés à leurs désaccords avec la gestion sportive des nouveaux propriétaires. Peter Lim, 61 ans, a pris à 70% le contrôle d'un club en difficulté économique depuis de nombreuses années, avec une dette de plusieurs millions d'euros et la construction d'un stade au point mort faute de financements. La venue de Lim, qui s'était engagé à investir au moins 300 millions d'euros, avait été saluée fin 2013 par Salvo comme une "opportunité historique" pour le club. 

AFP