Neymar, l'attaquant brésilien du Barça, en mars 2016.
Neymar, l'attaquant brésilien du Barça | AFP

Le parquet espagnol veut que Neymar soit jugé pour transfert frauduleux

Publié le , modifié le

Le parquet espagnol a demandé que l'attaquant brésilien Neymar soit jugé, de même que son père, pour avoir trompé un fonds brésilien d'investissement lors de son transfert à Barcelone en 2013.

Le parquet espagnol a demandé que l'attaquant international brésilien Neymar soit jugé pour avoir dissimulé le montant réel de son transfert vers le Barça à un fonds d'investissement brésilien en partie propriétaire de ses droits, a-t-on appris mardi de source judiciaire. Le ministère public de l'Audience nationale, juridiction chargée des afaires complexes, a demandé que le joueur et son père Neymar Da Silva Santos soient jugés pour "corruption entre particuliers" aux côtés de l'ancien président du Barça jusqu'en 2014, Sandro Rosell, et du club en tant que personne morale. 

Il a aussi requis que comparaissent pour "escroquerie" M. Rosell, le Barça, le club brésilien Santos FC et son dirigeant. Ils sont poursuivis sur plainte du fonds d'investissement DIS qui possédait 40% des droits sportifs du joueur. Ce fonds estime avoir été lésé parce que le montant réel du transfert lui avait été caché. L'enquête visait à déterminer si le véritable montant de l'opération avait pu être dissimulé par le Barça et Santos, le club formateur de Neymar.

Le Barça avait officiellement chiffré le transfert de Neymar à 57,1 millions d'euros, dont 40 millions pour la famille du joueur, mais la justice espagnole estime ce montant à au moins 83,3 millions. Devant le juge d'instruction, le joueur s'était déjà défendu en assurant qu'il ne faisait que signer les contrats que lui donnait son père sans en examiner les détails.

Avec AFP

AFP