Espagne FC Séville Santander Fabiano 092010
Luis Fabiano essaie de se frayer un chemin dans la défense de Santander | AFP - Jorge Guerrero

Le FC Séville rate l'occasion

Publié le , modifié le

Le FC Séville, qui n'est pas parvenu à battre jeudi le Racing Santander (1-1) lors du dernier match de la quatrième journée, a loupé l'occasion de prendre les commandes du championnat d'Espagne, laissant au Real Madrid le fauteuil de leader. Le Real, avec 10 points, devance Valence à la différence de buts. Villarreal, tombeur de La Corogne 1-0, est troisième avec neuf points, comme le FC Barcelone.

Avec la réception de Santander, 16e avant cette journée, les Andalous de Séville pouvaient ainsi dépasser au nombre de buts marqués le Real Madrid. Mais après avoir ouvert la marque par Negredo sur penalty (13e), les  Sévillans se sont fait rejoindre sur un but de Pinillos (54e). Ils sont désormais cinquièmes (8 pts), à une longueur du FC Barcelone, qui a dominé le Sporting  Gijon mercredi (1-0) sur un but de Villa, et de Villarreal. Au Madrigal, le "Sous-marin jaune" n'a eu besoin que d'un but du Brésilien  Nilmar (34), meilleur buteur de la Liga avec une quatrième réalisation en quatre  matches, pour battre le "Depor". Malaga s'est lui imposé à Getafe (2-0).

Gilles Gaillard