Karim Benzema (Real Madrid)
Karim Benzema (Real Madrid) | AFP - Lennart Freis

Le derby enflamme Madrid

Publié le , modifié le

Leader invaincu de la Liga, le Real Madrid reçoit l'Atletico pour le choc de la 10e journée dans un Santiago-Bernabeu archi-comble. Les hommes de Jose Mourinho, qui possèdent 9 points d'avance sur leur rival, peuvent écarter définitivement les Colchoneros de la course au titre en cas de succès.

Avec un très bon bilan (6 victoires et 3 matches nuls en 9 rencontres), une défense impressionnante (5 buts encaissés seulement) et un Cristiano Ronaldo qui a retrouvé son meilleur niveau après un mois de septembre décevant, la "Maison blanche" semble injouable en ce moment. Même le rival barcelonais reste dans l'ombre face à la formation dirigée par "The Special One". Un Jose Mourinho qui plus est invaincu "à domicile" depuis le printemps 2003 (défaite avec le FC Porto contre Rio Ave) que ce soit avec Chelsea, l'Inter ou le Real. Rien ne permet d'envisager que l'Atletico va réaliser le casse du siècle ce dimanche mais l'irrationalité peut être de mise sur un derby comme celui-là.

Les "Matelassiers" n'entendent pas décrocher du groupe de tête et a fortiori de la course au titre. Avec Sergio "Kun" Aguero et Diego Forlan, ils disposent d'un duo capable de marquer à tout moment et dans toutes les positions. Seulement, la défense des Rouge et Blanc tiendra-t-elle le coup face aux coups de boutoir de Ronaldo, Higuain, Ozil et Benzema, joker de luxe d'un ensemble qui mise plus sur l'efficacité que sur le spectacle. Le vainqueur de l'Europa Ligue et de la Supercoupe d'Europe a enfin fait parler (en bien) de lui au printemps dernier. Contrairement au Real, il a gagné quelque chose en 2010 et il souhaite confirmer. Mais le Real de Mourinho n'est plus celui de Pellegini ou Camacho. Solides, organisés, offensifs mais rigoureux, les Merengue sont appelés à régner de nouveau sur la péninsule ibérique voire sur l'Europe. L'Atletico, fantasque au possible, peut-il vraiment déjouer les pronostics ?