Karim Benzema et Cistiano Ronaldo (Real Madrid)
Karim Benzema et Cistiano Ronaldo (Real Madrid) plânent sur la Liga | JAVIER SORIANO / AFP

Le bilan à mi-saison: Le Real Madrid et Cristiano Ronaldo à plein régime, Messi et Barcelone suivent

Publié le , modifié le

Après 16 journées de Championnat, la Liga fait une trêve. Un soulagement pour toutes les équipes qui tentent, et qui n'y arrivent pas pour la plupart, de suivre le rythme effrené du Real Madrid. Cristiano Ronaldo aussi mène grand train en tête du classement des buteurs, bien aidé par un Benzema plus passeur que jamais. A Barcelone, où Messi-Neymar-Suarez ne sont pas encore au point, comme à l'Ateltico Madrid où Antoine Griezmann connaît une saison frustrante, on cherche encore la bonne carburation.

Le Real Madrid à plein régime

Comment ne pas évoquer la folle sé​rie du Real Madrid en préambule ? Même si elle est toutes compétitions confondues, elle est vertigineuse : 22 victoires consécutives série en cours, record en Espagne. Carlo Ancelotti a trouvé la recette pour faire jouer à sa formation le plus beau football de la planète. Très direct et surtout ultra-offensif. En Liga, le Real a inscrit 55 buts en 15 matches. Dix fois les Merengues ont marqué quatre buts dans un match. Vertigineux on vous dit. Dans cette orgie de but, Cristiano Ronaldo s’éclate avec 25 buts en 14 matches disputés, dix unités devant Messi !

La faute à un mauvais départ (deux défaites pour entamer la saison), les Madrilènes ne comptent qu’un point d’avance (avec un match en moins) sur le Barça qu’ils ont battu 3-1 à Santiago Bernabeu. Les recrutements de Kroos et Rodriguez ont largement pallié les départs de Di Maria Xabi Alonso. Le trio offensif Ronaldo-Benzema-Bale s’entend à merveille pendant que Sergio Ramos n’en finit plus de prouver qu’il est le meilleur défenseur du monde. A l’heure actuelle, on a bien du mal à trouver des défauts à ce Real Madrid.

MSN et le Barça pas encore au point

27 buts, c’est le total du trio Messi-Neymar-Suarez. Deux de plus que Cristiano Ronaldo. Luis Suarez n’a disputé que 8 matches de Liga et le trio a dû se chercher des automatismes mais la statistique en dit long sur la saison du Portugais et sur les difficultés du Barça. Pas d’un point de vue comptable puisque les Catalans ne sont qu’à un point de leur rival madrilène mais plutôt dans le jeu. Le FC Barcelone n’est plus le Barça qu’il a été. Lionel Messi a connu des moments difficiles. Son corps l’a parfois trahi. Xavi et Iniesta ne sont plus aussi rayonnants. Seule embellie, Gerard Piqué. Le défenseur central passé par Manchester a été mis sur la touche en début de saison avant de revenir en grâce et de s'mposer à nouveau comme le taulier de la défense catalane, la meilleure de Liga avec sept petits buts encaissés. Si le trio « MSN » trouve la bonne carburation, Barcelone a de beaux jours devant lui. 

Suarez, Messi et Neymar à l'entraînement
Suarez, Messi et Neymar à l'entraînement

L'Atletico Madrid en trompe l’œil ?

On les dits moribonds, on dit qu’ils ne pourront refaire une saison comme l’année dernière, on dit que les départs ont fragilisé l’équipe mais les Colchoneros sont toujours là, à quatre points de la tête. Diego Simeone, l’un des meilleurs coachs de la planète, utilise toujours les mêmes armes, à savoir le dévouement et l’implication permanente. Bilan, trois petites défaites en Liga et une place sur le podium.

Pourtant, tout n’est pas si rose dans l’autre club de Madrid. Le départ de Diego Costa a laissé un grand vide que Mario Mandzukic ne parvient pas à combler. Offensivement, l’Altetico est loin derrière ses deux rivaux (31 buts contre 41 pour Barcelone et 55 pour le Real) et défensivement, les Matelassiers sont aussi derrière (14 buts encaisses contre 7 pour le Barça et 13 pour les Merengues). Dans ces conditions, on voit mal l’Atletico allé chercher un deuxième titre consécutif.

Antoine Griezmann, mi figue-mi raisin

La saison est aussi mi figue-mi raisin pour Antoine Griezmann. Transféré à l’été de la Real Sociedad à l’Atletico Madrid, l’international français (14 sélections, 5 buts) a indéniablement franchi un cap en rejoignant le champion d’Espagne. Oui Griezmann a joué 16 matches mais il n’a été que six fois titulaires. Oui, le Mâconnais a marqué six buts en Liga, faisant de lui le meilleur marqueur du club (à égalité avec Mandzukic) mais il a scoré un triplé le weekend dernier dans la victoire facile de Madrid sur Bilbao (4-1). Avant cela, Griezmann vivait une saison frustrante. 

Antoine Griezmann
Antoine Griezmann

Karim Benzema, le Robin de Cristiano Ronaldo

La saison de Karim Benzema est loin d’être frustrante elle. Pourtant, l’attaquant du Real n’a marqué que huit but en Liga. Il a aussi délivré sept passes décisives. Et c’est cela que le grand public retient. Karim Benzema est le meilleur pourvoyeur du ballon du meilleur joueur du monde, Cristiano Ronaldo. Une sorte de Robin pour Batman. 13 fois titulaires sur les 13 matches disputés, Benzema est une pièce maîtresse du système Ancelotti. Son entraîneur ne cesse d’ailleurs de lui tresser des louanges. La côte de l’attaquant de l’équipe de France (77 sélections, 25 buts) est au plus haut par delà les Pyrénées.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot