Neymar et Suarez (FC Barcelone)
Neymar et Suarez les buteurs du soir pour le Barça | JOSE JORDAN / AFP

Le Barça tient sa finale

Publié le , modifié le

Déjà vainqueur à l'aller (3-1), le FC Barcelone s'est de nouveau imposé, sur le même score, face à Villarreal en demi-finale de la Coupe du Roi. Neymar, auteur d'un doublé, et Suarez ont été les buteurs catalans du soir.

Déjà vainqueur à l'aller (3-1), le Barça a bien géré son match au stade  Madrigal: Neymar a ouvert le score très tôt sur un caviar de Lionel Messi (3e)  et doublé la mise de la tête en fin de match (88e). Entretemps l'ex-Barcelonais  Jonathan Dos Santos (39e) a égalisé, Luis Suarez a rendu l'avantage aux  Catalans (73e) et Villarreal a terminé à dix. Voilà l'entraîneur Luis Enrique qualifié pour sa toute première finale  depuis son arrivée en début de saison sur le banc catalan. Pour soulever le  trophée le 30 mai, ses joueurs devront soit jouer un derby contre l'Espanyol  Barcelone, soit défier l'Athletic Bilbao: les deux clubs, dos à dos à l'aller  (1-1), s'affrontaient mercredi soir dans l'autre demi-finale (21h00 GMT).

La satisfaction de cette qualification a néanmoins été obscurcie côté  blaugrana par la sortie sur civière de Busquets, blessé à la cheville droite  après une semelle de Tomas Pina, lequel a été expulsé par la suite (66e) pour  un tacle par derrière sur Neymar. Cette blessure est un coup dur pour le Barça, dont le mois de mars  s'annonce chargé: le 18, le club catalan jouera son huitième de finale retour  de Ligue des champions contre Manchester City (2-1 à l'aller), et le 22, le  clasico de la Liga contre le Real Madrid.

La furia jaune tourne court 

Heureusement pour les Catalans, ils peuvent compter sur leur trio offensif  "MSN" (Messi-Suarez-Neymar) pour conserver leur bonne dynamique. Barcelone a ouvert le score sur une action bien rodée cette saison: centre  rentrant de Lionel Messi et appel de Neymar dans la surface pour glisser le  ballon (3e). Ce but précoce a permis au Barça de faire ce qu'il sait faire de mieux:  confisquer le ballon, le faire tourner et attendre patiemment que Villarreal se  fatigue et que la montre tourne. Il a néanmoins suffi d'une seule minute pour bousculer le rapport de  forces: Neymar a oublié Messi et Suarez au bout d'un contre. Et sur l'action  suivante, Tomas Pina a blessé Busquets. Le ballon est resté en jeu, Villarreal  a débordé et Dos Santos a égalisé (39e).

Ce coup du sort, qui a conduit à l'entrée en jeu du défenseur français  Jérémy Mathieu (41e), a brièvement relancé Villarreal, qui a tenté de faire  craquer le club blaugrana en seconde période, notamment grâce à l'épatant  attaquant argentin Luciano Vietto. Mais la furia jaune a tourné court: Pina, encore lui, a taclé Neymar par  derrière et avec les deux pieds décollés, récoltant un carton rouge mérité  (66e). Et dans la foulée, Suarez a validé la qualification barcelonaise: il a pris  la profondeur, dribblé le gardien et poussé le ballon dans le but vide (73e),  avant que Neymar ne scelle la marque d'une tête sur une louche de Xavi (88e). Soit le même score qu'à l'aller (3-1) et la confirmation que ce Barça-là,  finaliste de la Coupe du Roi l'an dernier, est le grand favori de l'édition  2015.