Danilo Barbosa Léo Messi
Léo Messi et Danilo Barbosa au coude à coude | AFP

Le Barça tenu en échec à Valence

Publié le , modifié le

Le FC Barcelone a enregistré son premier match nul de la saison sur le terrain du FC Valence (1-1), lors de la 14e journée de Liga. Le club cataln reste aux commandes du championnat, mais voit fondre son avance sur l'Atlético Madrid (à deux points), et le Real Madrid (à quatre points). Suarez avait ouvert le score peu avant l'heure de jeu pour le Barça, mais Mina a égalisé à quatre minutes de la fin du temps réglementaire, Messi ratant le but de la victoire en toute fin de rencontre.

Malgré l'ouverture du score de Luis  Suarez (59e), Santi Mina a arraché l'égalisation pour Valence (86e), ce qui  resserre les écarts en tête. Barcelone reste leader (1er, 34 pts) mais voit  revenir l'Atletico Madrid (2e, 32 pts), guidé par son buteur Antoine Griezmann, et le Real de Benzema (3e, 30 pts). C'est un petit exploit pour Valence, tant le club champion d'Europe en  titre semblait irrésistible. Mais les Valenciens, transfigurés depuis le départ de l'entraîneur Nuno Espirito Santo en début de semaine, ont contraint  Barcelone à un rude combat. Il faut dire aussi que le trio offensif "MSN" (Messi-Suarez-Neymar) a eu un  déchet inhabituel dans la finition (5e, 6e, 26e, 35e). En face, Valence s'est montré très solidaire, sous les yeux de son nouvel  entraîneur Gary Neville, qui assistait au match en tribunes, avant de prendre  ses fonctions dimanche.

L'avant-centre barcelonais Luis Suarez a ainsi dû livrer un gros combat  avec le défenseur tunisien Aymen Abdennour, dont il a semble-t-il écrasé  sciemment le pied sur un duel. L'Uruguayen a ensuite montré un bien meilleur  visage en ouvrant le score d'une frappe à angle fermé en bout de course (59e). Mais malgré plusieurs occasions de break, le Barça a laissé Valence revenir  grâce à Santi Mina en contre-attaque (86e). De bon augure pour les Valenciens  avant un match décisif pour la qualification en 8es de finale de C1, mercredi à  domicile contre Lyon. Du coup, le ciel semble un peu moins nuageux pour le Real Madrid, qui  recolle à quatre points au classement.

"Je n'ai rien à reprocher à l'équipe", a déclaré Luis Enrique à la fin de la rencontre. "Nous avons fait un match très complet sur  un terrain très compliqué. Nous avons été maîtres des occasions de but.  Aujourd'hui, le football ne nous a pas payé des efforts que nous avons  consentis. Mais Valence a fait un grand match défensivement, ils ont été très  solidaires, très bien soutenus par leur public, et ils ont profité d'une  contre-attaque. C'est difficile d'affronter une équipe repliée dans son camp,  physiquement robuste et qui a très bien défendu. Il nous a manqué peut-être  cette facilité que nous avons parfois dans la finition mais c'est dans l'ordre des choses", a ajouté l'entraîneur du Barça.