Panathinaïkos FC Barcelone Pedro Rodriguez 11 2010
Pedro Rodriguez (FC Barcelone) | AFP - Aris Messinis

Le Barça sur sa lancée, le Real relancé

Publié le , modifié le

Après un voyage plutôt rocambolesque à Pampelune, le FC Barcelone a réussi à conforter sa première place au classement général en prenant de vitesse Osasuna (3-0) lors de la 14e journée. Les Catalans comptent toujours deux longueurs d'avance sur le Real Madrid qui a dû se contenter d'un succès construit en fin de match devant Valence 2-0. Transparent en Catalogne lundi, Ronaldo s'est mué en libérateur grâce à un doublé (73e, 87e).

Privé d'avion samedi matin, le Barça avait dans un premier temps eu l'accord de la Fédération espagnole pour que le match contre Osasuna soit reporté à dimanche. Mais la Fédération est finalement revenue sur sa décision, notamment devant l'opposition des Navarrais, prêts à en découdre dès samedi, et le leader de la Liga a dû trouver un plan B pour être à Pampelune à 20H00. Les joueurs et l'encadrement, qui ont pris le train jusqu'à Saragosse puis le bus jusqu'à Pampelune, sont arrivés peu après 20H00 au stade Reyno de Navarra. Le match a été retardé de 45 minutes pour laisser le temps au leader de s'échauffer, sous les sifflets nourris des supporteurs d'Osasuna. Pressé par l'adversaire et quelque peu fébrile, le Barça a fini par prendre le dessus dans le jeu et l'avantage au score, par Pedro, servi par Messi (26e). L'Argentin, qui a échoué sur le poteau deux minutes plus tard, a doublé la mise en seconde période, en semant la défense d'Osasuna (65e). Il s'est offert un doublé en fin de match en transformant un penalty (83e).

Le Real, humilié au Camp Nou par le Barça lundi (5-0), a parfaitement réagi contre un outsider en Espagne, Valence (5e). L'équipe de José Mourinho n'a pas pris de but, important pour la confiance après le naufrage au Camp Nou, et a marqué deux fois, par l'inévitable Cristiano Ronaldo, désireux de se montrer après son échec en Catalogne (73e et 87e). En ouverture, l'Atletico Madrid, en plein doute, a subi sa troisième défaite en huit jours, sur le terrain du promu Levante (2-0). L'Atletico, battu chez lui par l'Espanyol Barcelone (3-2) lors de la précédente journée et par l'Aris Salonique en Europa League (3-2) mercredi, a été dépassé à Valence par une séduisante équipe de Levante (buts de Nano 3e et Caicedo 59e).

Villareal s'accroche à sa troisième..L'Espanyol Barcelone conforte sa 4e place en s'imposant devaznt Gijon 1-0.  Luis Garcia a offert la victoire à l'autre club de Barcelone (70e), qui reste au pied du podium, à deux points de Villarreal, qui a conservé sa 3e place en battant sans briller Séville dimanche en début de soirée (1-0, but de Nilmar
30e). L'Espanyol, qui se plaît en zone Ligue des champions, a creusé l'écart sur le 5e, Valence.
Le derby basque est revenu au Real Sociedad qui a battu l'Atletic Bilbao 2-0.

AFP