Munir El Haddadi Barcelone Malaga
Munir El Haddadi, auteur du premier but de Barcelone à Malaga | Jorge Guerrero / AFP

Le Barça s'impose non sans mal à Malaga

Publié le , modifié le

Le FC Barcelone a peiné mais il l'a finalement emporté sur la pelouse de Malaga lors de la 21e journée de Liga (1-2). Les partenaires de Messi, auteur du but vainqueur, mettent ainsi la pression sur les deux clubs madrilènes en reprenant au moins provisoirement la tête du classement.

Sans être irrésistibles, les Barcelonais ont enchaîné un 24e match de rang sans défaite. Ils en ont surtout profité pour reprendre la tête de la Liga avec un point d'avance sur l'Atletico et cinq sur le Real qui jouent tous les deux dimanche. Mais, sans l'efficacité et l'activité de Lionel Messi, il en serait peut-être allé autrement... 

Munir El Haddadi, titularisé en lieu et place de Neymar, légèrement blessé, a vite fait oublier l'absence du Brésilien. En tout cas provisoirement. Car, après l'ouverture du score par le jeune Espagnol grâce à une belle passe de Suarez (0-1, 2e), le fantôme de Neymar a longtemps plané sur la pelouse de la Rosaleda. Sans la percussion et la créativité du récent troisième au classement Ballon d'Or, le jeu des Blaugrana s'est rapidement délité. Trop faciles, les hommes de Luis Enrique ont relâché leur pressing et, face à une formation qui ne leur réussit traditionnellement pas ces dernières saisons, c'était l'erreur à ne pas commettre. 

Messi cisèle

Bravo retardait bien l'échéance, en repoussant notamment un tir de Castro sur son montant droit, il demeurait impuissant sur l'égalisation de Juani Anor qui profitait parfaitement d'une double erreur facturée par la paire Mascherano-Vermaelen (1-1, 32e). Le Belge, rarement titularisé, n'a certainement pas gagné des points en vue d'un changement de statut à Malaga. Fébrile, il laissait d'ailleurs sa place à Jérémy Mathieu en début de seconde période.

Irréprochables depuis le début du match, les Andalous allaient baisser la garde qu'un fraction de seconde. C'est beaucoup trop face à Lionel Messi. Touché par un centre parfait d'Adriano, l'Argentin exécutait une volée du gauche en ciseau magnifique qui redonnait l'avantage aux Catalans (1-2, 51e). De retour de blessure, le n°10 du Barça venait d'offrir les trois points à son équipe car, face à une formation de Malaga qui manquait clairement d'oxygène dans cette seconde partie de match, "la Pulga" et les siens contrôlaient le cours des événements. 

Julien Lamotte