Panathinaïkos FC Barcelone Pedro Rodriguez 11 2010
Pedro Rodriguez (FC Barcelone) | AFP - Aris Messinis

Le Barça signe une 15e victoire

Publié le , modifié le

Grâce à un doublé de Pedro, le Barça a signé une 15e victoire cette saison face à Levante (2-1) lors de la 17e journée du championnat d'Espagne. Le Barça continue de faire la course en tête devant le Real Madrid. Dans le match des mal classés, Malaga est allé chercher une précieuse victoire sur le Sporting Gijon (2-1). Villareal a conforté sa 3e place lundi en dominant Almeria (2-0)

Alors que Léo Messi bénéficiait d'une période de vacances allongée, Pedro a assuré la victoire du Barça grâce à un doublé réalisé en deuxième période (47e et 59e).Stuani a réduit le score à dix minutes de la fin, et redonné un peu de couleurs à son équipe qui pense sans doute encore à son 8-0 subi face au Real Madrid en Coupe du Roi.
Villarreal, sûrement le club qui a le plus rivalisé dans le jeu avec le Barça cette saison, a tranquillement battu Almeria, avec un but par période (Catala, 22e et Borja Valero, 58e).

En bas de tableau, la situation se corse pour le Sporting Gijon. Après avoir pourtant pris l'ascendant en première période sur un but inscrit sur pénalty par Castro, Gijon est retombé dans ses travers en encaissant deux buts par Weligton puis Apono, également sur pénalty.

Sur le terrain de l'Athletic Bilbao, l'ambiance était pour ainsi dire tendue. Après un premier carton rouge sur le joueur de Bilbao, José (35e), l'arbitre de la rencontre a également expulsé un joueur de la Corogne, juste avant la pause, Rodriguez. Les deux équipes regagnaient les vestiaires à dix contre dix, la Corogne menant accessoirement 1-0 après un but sur pénalty d'Adrian (22e). Ce même Adrian a doublé la mise (52e), avant que Llorente ne réduise la marque (86e, 2-1). Et comme si deux expulsions ne suffisaient pas, Bilbao a terminé à neuf contre dix, après le deuxième carton jaune d'Ustaritz...

Valence réduit à dix pendant une demi-heure, a arraché les trois points de la victoire face à l'Espanyol (2-1). Une tête de Juan Mata dans le temps additionnel, sans doute en position de hors jeu, permet aux Valencians de consolider leur quatrième place, synonyme d'accès au tour préliminaire de la Ligue des champions, et de revenir, provisoirement, à deux points de Villarreal. L'Atletico Madrid n'a pas profité de la défaite de l'Espanyol, en étant tenu en échec par Santander 0-0.