Barcelone Xavi Iniesta joie 12 2010
Xavi est Iniesta s'envolent vers un nouveau titre. | AFP - Javier Soriano

Le Barça, sacré ?

Publié le , modifié le

Un point suffit mercredi au FC Barcelone, en déplacement à Valence du côté de Levante, pour remporter un troisième titre consécutif de champion d'Espagne. Le Real Madrid accueillera ce soir son voisin Getafe pour le deuxième derby de Madrid. En cas de défaite ou de nul des hommes de Mourinho, les Blaugrana seraient sacrés champions sans jouer.

A trois journées de la fin, le futur champion d'Espagne semble connu. En effet, les Catalans n'ont besoin que d'un petit point pour être titrés. Mais le Real Madrid retarde au maximum le sacre de son ennemi barcelonais. En effet, le week-end dernier, le club merengue a pulvérisé le FC Séville dans son antre du Sanchez Pizjuan (2-6) avec un retentissant quadruplé de Cristiano Ronaldo. Les hommes du 'Special One' recevront leurs voisins de Getafe, pour l'autre derby de Madrid. Les Madrilènes se savent battus, mais veulent terminer la saison dignement. "Nous voulons gagner les trois derniers matches de la saison", assurait le ballon d'or portugais 2008. Mais 'El Geta' de Daniel Parejo viendra du côté du Bernabeu pour en découdre, les hommes de Michel étant à un point du premier relégable.
La seule incertitude du championnat réside quant au nom du futur Pichichi (meilleur buteur) de la Liga, qui se joue entre Cristiano Ronaldo et Leo Messi. Léger avantage au Lusitanien (33 buts) qui devance l'Argentin (31 buts) de deux buts.

Alors que les deux cadors de la Liga focalisent toute l'attention sur eux, d'autres rencontres sont d'extrême importance. Le Deportivo, premier relégable, recevra l'Athletic Bilbao pour une opposition décisive pour les deux formations. D'un côté, les Galiciens devront l'emporter s'ils veulent sortir de la zone rouge, et de l'autre, les Basques se doivent de réaliser un résultat s'ils ne veulent pas perdre le wagon pour l'Europe. L'international espagnol Fernando Llorente demeure un atout de poids pour les pensionnaires du stade San Mames. Le Racing sera opposé à l'Atlético Madrid, qui aura besoin de se rassurer après un cuisant revers à domicile le week-end dernier (0-3) face à Malaga. De plus, les coéquipiers de Sergio Aguero ont cruellement besoin de points s'ils veulent jouer la prochaine édition de l'Europa League. Santander, qui n'est toujours pas sauvé, fera tout pour se rapprocher du maintien le plus rapidement possible.

Ce mercredi, le FC Barcelone aura l'occasion de remporter son vingt-et-unième titre de champion d'Espagne. Dans la perspective de la fin de saison et surtout de la finale de la Ligue des champions, prévue le 28 mai à Londres contre Manchester United, le Barça continue de récupérer des joueurs. Après Abidal la semaine dernière, le défenseur brésilien Maxwell et l'attaquant espagnol Bojan Krkic ont reçu le feu vert des médecins ce lundi matin. Ils pourraient rejouer très vite. Du sang neuf au bon moment alors que le Barça a enchaîné les performances musclées et éprouvantes face au Real Madrid, en Liga, en Coupe du Roi et en Ligue des champions.

Le FC Valence de Jérémy Mathieu, se déplacera du côté de Barcelone pour y affronter l'Espanyol. Le club 'ché', en cas de succès, validerait quasiment sa troisième place, synonyme de qualification directe pour la Ligue des Champions. Villareal, qui se déplacera chez la lanterne rouge Almeria, déjà relégué, tient la corde pour la quatrième place, permettant de jouer les barrages de la C1. Enfin en clôture de cette 36e journée, l'Osasuna Pampelune, qui a besoin d'air, accueillera le FC Séville, qui se bat pour une présence dans la prochaine Europa League.

José CEPEDA