FC Barcelone
Les joueurs du FC Barcelone | AFP - ALBERT SALAMÉ

Le Barça interdit de recrutement

Publié le , modifié le

Coup de tonnerre sur le foot mondial, la FIFA a sanctionné le FC Barcelone d'une interdiction de recrutement pour la prochaine saison. L'instance internationale reproche au club catalan des infractions relatives au transfert de dix joueurs mineurs.

"La commission de discipline a considéré l'infraction comme grave et a décidé de sanctionner le club d'une interdiction de transfert, au niveau  national et international, pour deux périodes de transferts consécutives  (marchés d'été 2014 et d'hiver 2015), ainsi que d'une amende de 450.000 francs  suisses", a précisé la Fédération internationale dans un communiqué. Le Barça dispose désormais de 90 jours pour régulariser sa situation avec tous les joueurs mineurs concernés. La loi actuelle relative à la protection des mineurs (article 19 du Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs) interdit à tout club d'effectuer le transfert international d'un joueur si celui-ci n'a pas 18 ans, sauf si le transfert entre dans l'un des trois exceptions autorisées par la FIFA.

Après l'affaire Neymar, une autre affaire au Barça

La FIFA précise que "les enquêtes portaient sur plusieurs joueurs mineurs qui ont été enregistrés auprès du FC Barcelone et ont disputé des compétitions pour le club au cours de diverses périodes entre 2009 et 2013." Selon la fédération internationale, les mineurs sont la cible de nombreux clubs et s'est fait un devoir de les protéger. "La Commission de Discipline a reconnu que les jeunes joueurs sont vulnérables et peuvent être exploités et maltraités dans un pays autre que le leur si les contrôles adéquats ne sont pas en place", affirme la FIFA. Après l'affaire Neymar et sa mise en examen pour fraude fiscale, Barcelone écorne à nouveau son image. Outre le club catalan, la Fédération espagnole de football (RFEF) a été  reconnue coupable de violations du réglement sur les transferts de joueurs  mineurs et a écopé d'une amende de 500.000 francs suisses (400.000 euros). La RFEF "s'est vu octroyer un délai d'une année pour régulariser son cadre  réglementaire et son système existant à l'égard des transferts internationaux  de footballeurs mineurs", a souligné le FIFA.