Messi et Neymar
Lionel Messi | LLUIS GENE / AFP

Le Barça gagne mais perd Valdes

Publié le , modifié le

Le Barça s'est facilement imposé au Camp Nou ce mercredi, dominant de la tête et des épaules le Celta Vigo (3-0) grâce notamment à un doublé de Neymar. Et s'il profite de la défaite du Real pour se hisser à la deuxième place du classement, le club catalan a toutefois perdu, probablement pour de bon, son portier Victor Valdes victime d'une rupture des ligaments croisés.

C’est ce qu’on appelle une victoire au goût doux-amer. Doux, car le Barça n’a jamais tremblé ce mercredi face au Celta Vigo, déroulant son football avec une aisance et une décontraction désarmantes. A peine remis d’un Clasico époustouflant, samedi (4-3), les Catalans ont démarré la rencontre tambour battant en ouvrant la marque dès la 5e minute de jeu : un joli travail de Messi, et une offrande de Pedro pour Neymar qui n’avait plus qu’à pousser le ballon dans le but vide. Les Blaugrana ont ensuite maîtrisé leur sujet, multipliant les occasions et les situations dangereuses.

Messi puissance 237

Le buteur brésilien, particulièrement intenable, s’est certes souvent fait prendre par la patrouille en légère position de hors-jeu, mais son activité, gênant considérablement la défense du Celta Vigo, permettait à Messi de se faire la malle à la demi-heure de jeu. Sur un magnifique service d’Iniesta, la Pulga dribblait le portier adverse pour marquer le 237e but de sa carrière en Liga. Neymar a ensuite conclu l’affaire à la suite d’un long rush (66e) et d’une série de dribbles entre deux défenseurs.

Les croisés pour Valdes

Un succès 3-0, facile, certes, et d'autant plus savoureux que le Real s'est incliné à Séville, mais amer, car les Catalans ont peut-être joué pour la toute dernière fois avec Victor Valdes dans les cages. Le portier catalan s’en effet gravement blessé au genou droit : mal réceptionné après un arrêt a priori anodin à la 25e minute de jeu, il souffrire d’une rupture des ligaments croisés. Symbole du club, le gardien de but a donc probablement joué son tout dernier match avec le Barça, qu’il comptait quitter à la fin de la saison. Valdes, qui passera par la case opération, ne jouera pas non plus la Coupe du monde avec l’Espagne, cet été au Brésil.