FC Barcelone Sporting Gijon David Villa Botia 09 2010
Le Barcelonais David Villa | AFP - Lluis Gene

Le Barça fait le break

Publié le , modifié le

Barcelone a fait le break en tête du championnat d'Espagne en dominant aisément Malaga (4-0) en conclusion de la 19e journée. Le Barça compte désormais 4 points d'avance (et un match en moins) sur son principal rival, le Real Madrid qui, un peu plus tôt, a été freiné sur la pelouse du lanterne rouge Almeria (1-1). Villareal s'accroche à la 3e place.

Barcelone n'est pas encore champion d'Espagne, loin s'en faut, mais il enchaîne les matches et les succès avec une telle facilité que l'on peut se demander si le premier break qu'il vient de faire à l'occasion de cette journée ne sera pas le premier signe de sa domination sur le championnat. Certes Malaga, qui plafonne au borde de la zone de relégation n'était pas un adversaire de nature à le faire trembler. Mais le Barça n'a pas pris la rencontre par-dessus la jambe. Elle a joué avec application pour rapidement plier le match avec déjà 3 buts d'avance à la pause. Victoire finale de 4-1 grâce à Iniesta, Pedro et un doublé de Villa, qui permet aux Blaugrana de garder à distance un Real de Madrid, qui a réalisé une vraie contre-perfomance à Almeria.

Les partenaires d'Iker Casillas laissent échapper leurs premiers points en Championnat depuis le clasico perdu à Barcelone (5-0) le 29 novembre. Ils peuvent même s'estimer heureux d'avoir pris un petit points car ils auraient bien sr'incliner sans une égalisation tardived'Esteban Granero (77e). Ils se sont montrés particulièrement inoffensifs enpremière mi-temps, ne se procurant que quelques opportunités par Cristiano Ronaldo. Le Portugais était positionné à la pointe de l'attaque, soutenu parKaka qui était titularisé pour la première fois de la saison, repoussant Karim Benzema sur le banc de touche.
Au retour des vestiaires, les joueurs de José Mourinho ont affiché plus de tranchant en attaque mais ont alors buté sur un très bon Diego Alves, gardien de but d'Almeria, que ce soit  Xabi Alonso ou Cristiano Ronaldo (57e)  S'appuyant sur cette défense hermétique, les joueurs d'Almeria ont procédé par contre-attaques et sur l'une d'elles, après un bon travail de Piatti, le meilleur joueur d'Almeria, Ulloa a trompé Casillas d'un tir croisé du gauche.
Le Real Madrid a tout de même sauvé le point du match nul grâce à Granero. Le milieu de terrain, bien décalé par Karim Benzema qui a remplacé Kaka à le 53e, a inscrit un superbe but d'une frappe du droit dans la lucarne gauche de Diego Alves. En fin de match les Madrilènes ont beaucoup tenté mais en vain..

Plus tôt dans l'après-midi de dimanche, le défenseur français Jérémy Mathieu a mis Valence sur le chemin de la victoire (2-0) contre le Deportivo la Corogne en ouvrant le score. Grâce à ce succès, scellé en fin de match par Pablo Hernandez (90e+3), les Valencians qui enchaînent une quatrième victoire consécutive en championnat, restent quatrièmes, à deux points de Villarreal (3e), difficile vainqueur la veille d'Osasuna (4-2)  L'Esoagbyol de son côté a réussi une belle performance à Séville 2-1 pour consolider sa 5e place.