Le Barça et Suarez sur un nuage

Le Barça et Suarez sur un nuage

Publié le , modifié le

Après avoir cédé la première place de la Liga au Real puis à l'Atletico, tous les deux vainqueurs plus tôt dans la journée, Barcelone a résisté à la pression pour reprendre son bien grâce à un succès contre le Sporting Gijon (6-0). Luis Suarez a de nouveau inscrit un quadruplé.

Le championnat d'Espagne aura connu trois leaders différents au cours de cette 35e journée. Mais, au final, c'est encore et toujours le Barça qui tient les rennes de la Liga. Les Blaugrana n'avaient pourtant pas le droit à l'erreur après les succès du Real Madrid au Rayo Vallecano (2-3) et de l'Atletico Madrid contre Malaga (1-0) et, malgré quelques frayeurs en première période, ils n'ont pas failli. Face au premier relégable au classement, les hommes de Luis Enrique, qui avait choisi d'aligner Sergi Roberto à la place de Dani Alves au coup d'envoi, sont d'abord parus friables avant de se montrer irrésistibles. A l'image d'un Luis Suarez auteur d'un second quadruplé en deux matchs.

Lionel Messi, lui aussi de nouveau inspiré après le trou noir de début avril, avait montré la voie d'une tête lobée (13e) mais ses partenaires avaient tardé à lui emboîter le pas. Neymar, en délicatesse devant la cage depuis quelques semaines, ratait ainsi un duel avec Cuellar Pichu (43e) et il fallait une double intervention de Mascherano et Piqué sur leur ligne pour éviter l'égalisation du Sporting juste avant la pause. A la reprise, Messi accélérait encore, Iniesta créait des décalages mais Neymar, toujours lui, se ratait encore à la finition (59e). C'est alors que Luis Suarez entrait en piste. L'Uruguayen était d'abord à la réception d'une offrande d'Iniesta pour le but du break (2-0, 63e) avant de transformer deux penalties (74e, 77e) qui mettaient les Blaugrana à l'abri. 

Suarez distance Ronaldo

Dès lors, les partenaires de Messi pouvaient enfin dérouler et l'Argentin, magnanime, laissait également Neymar se remettre en confiance en permettant au Brésilien le soin de transformer le 3e penalty de la soirée en faveur des Catalans (86e). Le dernier mot revenait toutefois à Luis Suarez, intenable, qui reprenait sans contrôle une passe de Messi pour le 6-0 (88e), un score finalement plutôt flatteur pour un Barça pas si impérial que ça. Mais qui peut compter sur un Suarez de feu, désormais meilleur buteur de la Liga avec 34 buts devant Cristiano Ronaldo (31). 

Julien Lamotte