Le Barça et Messi en démonstration contre Eibar

Le Barça et Messi en démonstration contre Eibar

Publié le , modifié le

La blessure d'Ousmane Dembélé, opéré avec succès mardi, n'a pas freiné le Barça. Au contraire. Au Camp Nou, les Catalans n'ont fait qu'une bouchée d'Eibar lors de la 5e journée de Liga en s'imposant 6-1 avec un quadruplé de Lionel Messi. Avec ce succès, Barcelone est assuré de rester en tête du classement. Plus tôt dans la journée, Valence a écrasé 5-0 le Malaga de Michel, l'ancien entraîneur de Marseille.

Convalescent pour au moins trois mois et demi, Ousmane Dembélé peut se remettre tranquillement de son opération à la cuisse intervenue mardi. Pendant son absence, ses coéquipiers se chargent de tout. De l'arrosage de la pelouse, des buts et de la com. Après avoir arboré un T-shirt lui souhaitant un bon rétablissement, avec ces quelques mots en français: "Courage Ousmane", les Catalans ont éparpillé Eibar façon puzzle. Largement supérieurs, ils ont profité les largesses défensives basques pour s'imposer 5-1 avec un Léo Messi des grands soirs. Avec une nouvelle coiffure, l'Argentin a montré la voie en ouvrant le score sur penalty (21e). Tout le monde a suivi : Paulinho (38e) et Denis Suarez (53e) avant qu'il ne reprenne lui-même la main pour inscrire un quadruplé (59e, 62e, 87e). Messi en est déjà à neuf buts en cinq journées et le Barça a cinq victoires en cinq journées.

Un quadruplé de Messi, Valence écrase Malaga

En fin d'après-midi, un triplé de l'Italien Simone Zaza a permis à Valence d'écraser Malaga 5-0, soit une cinquième défaite en autant de matches pour l'équipe andalouse. Zaza, apparemment agacé d'avoir été remplaçant samedi contre Levante (1-1), a répondu en marquant trois fois en l'espace de seulement huit minutes (55e, 60e, 63e), soit son premier coup du chapeau depuis son arrivée à Valence en janvier. Santi Mina avait ouvert le score à la 17e minute et Rodrigo Moreno l'a clos (87e) sur une passe décisive de Gonçalo Guedes, prêté par le PSG. Cette victoire permet à Valence (9 pts) de remonter à la 3e place provisoire. A l'inverse, Malaga est lanterne rouge (0 pt) et son entraîneur Michel, nommé en mars, semble très menacé.

Xavier Richard @littletwitman