barcelone joie arsenal almunia
barcelone joie arsenal almunia | AFP - LLUIS GENE

Le Barça et le Real finissent en beauté

Publié le , modifié le

Le Barça a conclu en beauté le championnat d'Espagne en allant s'imposer (3-1) sur la pelouse de Malaga en ouverture de la 38e journée. Barcelone termine avec seulement deux défaites et un total impressionnant de 96 points, quatre longueurs devant le Real Madrid qui a également tereminé avec éclat en faisant exploser Almeria 8-1. Derrière, statu quo pour l'Atletico Madrid, Bilbao et Séville.

Sacré champion il y a dix jours, le FC Barcelone, composé essentiellement de remplaçants en vue de la finale de la Ligue des champions le 28 mai, s'est imposé sans problème. A une semaine de la finale de la Ligue des champions à Wembley face à Manchester United, l'entraîneur Josep Guardiola a laissé au repos ses cadres face au 10e de Liga, comme lors de la journée précédente au Camp Nou face à La Corogne. Mais cette victoire fut plutôt laborieuse. Incapables de marquer dimanche dernier face au Deportivo (0-0), les Catalans ont entamé laborieusement le match en encaissant un but de l'Uruguayen Fernandez, servi en retrait par l'Italien Maresca (31).Le Barça a réagi juste avant la mi-temps grâce à Bojan sur penalty après une faute d'Eliseu sur le jeune attaquant espagnol (43). En seconde période, le Néerlandais Afellay d'un tir à ras de terre (75) puis le jeune Espagnol Bartra de la tête (84) confortaient la victoire des Blaugrana.

Ronaldo en "quarantaine"

Après un tour de chauffe au cours duquel Almeria a cru pouvoir resteer dans le match (2-1) à la pause, le Real s'est amusé en deuxième période pour saluer son public avec un festival offensif: un triplé d'Adebayor, un doublé de Benzéma et deux but s également pour Cristiano Ronaldo qui termine largement en tête du classement des réalisateurs avec 40 buts. Ronaldo n'aura pas tardé à entrer dans l'histoire en inscrivant dès la 4e minute son 39e but de la saison en championnat, un de plus que le Mexicain Hugo Sanchez (Real Madrid 89-90) et l'Espagnol Telmo Zarra (Athletic Bilbao 1950-51). A la demi-heure de jeu, Adebayor doublait la mise mais Uche entretenait l'espoir en réduisant la marque dans la foulée (32). Karim Benzema dès le retour des vestiaires inscrivait le 3e but madrilène (47), et Adebayor portait la marque à 4-1 quelques minutes plus tard (51). Puis Benzema (63) et Adebayor (72) signaient une nouvelle réalisation personnelle. Mais le festival des Merengue ne s'arrêtait pas là, Ronaldo s'offrait son 40e but (77e) avant que Joselu, qui venait de remplacer Benzema, ne marque le 8e et dernier but du Real (87).