Barcelone Neymar Messi Suarez 012016
La joie du trio "magique" du Barça: Neymar, Messi et Suarez | AFP - Lluis Gene

Le Barça domine Grenade avec un triplé de Messi

Publié le , modifié le

Un triplé de Lionel Messi a permis au FC Barcelone d'étriller Grenade (4-0) pour reprendre à l'Atletico la première place provisoire du Championnat d'Espagne, samedi pour la 19e journée.

Au classement, Barcelone est provisoirement leader (1er, 42 pts) avec en outre un match en retard à rattraper en février contre le Sporting Gijon. L'Atletico (2e, 41 pts) peut néanmoins empêcher les Catalans d'être sacrés  "champions d'hiver" ce week-end en cas de succès contre le Celta Vigo dimanche, à moins que les fortes précipitations en Galice n'empêchent la tenue du match.

Au Camp Nou samedi, le "Roi Leo" a soigné ses statistiques en Liga, portant son bilan à 9 buts en 13 matches et réduisant son retard sur la tête du classement des buteurs, occupée par Luis Suarez et Neymar (15 buts). L'Argentin a été très en vue avec Suarez et Neymar, tous trois impliqués dans une action splendide et instinctive: d'une ouverture millimétrée, le Brésilien a alerté l'Uruguayen, qui a remisé sans contrôle pour l'Argentin, buteur à angle fermé (14e). Et c'est sur une frappe de Neymar repoussée par le poteau que Messi, opportuniste, a inscrit son troisième but (58e), avant que  "Ney" ne scelle le score sur un ballon de Suarez que Messi, peut-être hors-jeu, a laissé passer (83e).

Turan et Vidal, également prometteurs...

Les trois attaquants sud-américains auraient aussi pu alourdir la marque par Suarez (27e) et Neymar (16e, 36e, 43e). Et Grenade a évité le pire sur plusieurs interventions précieuses du défenseur brésilien de Grenade Doria,  prêté par Marseille. Qui sait si ce trio "MSN" ne deviendra pas un quatuor quand la recrue Arda  Turan sera pleinement intégrée? En début de match, le fantasque milieu offensif turc a donné un aperçu d'une complicité prometteuse avec les trois attaquants, signant sa première passe décisive au Barça d'un ballon subtil pour Messi dans la surface (8e).

Aleix Vidal, autre joueur recruté l'été dernier mais empêché de jouer jusqu'à cette semaine en raison de l'interdiction de transfert infligée au club blaugrana, s'est aussi montré généreux dans l'effort samedi. Il est sorti à la 65e minute au profit de Dani Alves, lequel a reçu le soutien du Camp Nou après avoir publié vendredi sur Instagram un message très polémique pour critiquer le caractère sensationnaliste des médias espagnols.