Lionel Messi Barcelone Getafe
Lionel Messi (Barcelone) surveillé par la défense de Getafe | CITIZENSIDE/MIQUEL LLOP / CITIZENSIDE.COM

Le Barça dit adieu au titre

Publié le , modifié le

Rejoint au score par Getafe dans les arrêts de jeu (2-2), le FC Barcelone a compromis ses dernières chances de conserver son titre de champion d'Espagne lors de la 36e journée de Liga. Avec ce match nul, les Blaugrana sont à trois points du leader, l'Atletico Madrid, qui joue dimanche contre Levante.

Pour leur premier match au Camp Nou depuis le décès de Tito Vilanova, les Barcelonais portaient un maillot spécial à la mémoire de leur ex-entraîneur. Bien décidés à honorer son souvenir, les Blaugrana  prenaient ce match par le bon bout face à une équipe de Getafe, actuellement 17e et qui se bat pour son maintien. Toujours privé d'une bonne partie de ses cadres (Valdes, Puyol, Piqué, Alba, Neymar), le club de Tata Martino ouvrait le score par un Lionel Messi à l'origine et à la conclusion d'un superbe mouvement collectif. D'une frappe du gauche sous la barre, l'Argentin inscrivait son 28e but de la saison (23e) avant que Pedro, quelques secondes plus tard, ne manque la balle de break. L'international espagnol pourra s'en vouloir car, à la 37e minute, les joueurs de la banlieue madrilène égalisaient par Lafita après un coup-franc tiré "en louche" et une possible faute du buteur sur le même Pedro (1-1). 

A trop jouer avec le feu, le Barça s'est brûlé

A la reprise, les Catalans confirmaient l'impression laissée ces derniers mois avec une possession toujours aussi outrancière en leur faveur mais un manque de percussion flagrant. Seul Alexis Sanchez, qui trouvait la barre de la poitrine (54e) faisait passer un frisson dans les travées. La combativité du Chilien, associée à l'entrée en jeu décisive de Fabregas, était toutefois récompensée avec ce 2e but signé Sanchez après une première tentative de Pedro (2-1, 67e). Dès lors, le Barça se libérait enfin et retrouvait accélération et fluidité dans son jeu. Guidé par un Messi impliqué et tranchant, Barcelone multipliait les occasions sur le but de Julio Cesar sans toutefois se mettre à l'abri d'un contre comme celui de Gavilan, bien stoppé par le tant décrié Pinto (80e). 

Mais l'égalisation pendait au nez des locaux. C'était presque écrit pour ce Barça qui aura trop joué avec le feu cette année pour s'en sortir miraculeusement. Un centre parfait de la gauche, une détente et un coup de tête superbes de Lafita et c'en était fini des espoirs blaugrana (2-2, 92e). C'est désormais (presque) officiel : le FC Barcelone ne remportera aucun trophée cette saison. 

Julien Lamotte