Griezmann Suarez Barcelone Eibar
Griezmann et Suarez fêtent le but de l'Uruguayen contre Eibar. | ANDER GILLENEA / AFP

Le Barça dispose d'Eibar grâce à sa MSG : Messi, Suarez, Griezmann

Publié le , modifié le

En déplacement sur la pelouse d’Eibar, invaincu depuis quatre matchs, le FC Barcelone s’est facilement extirpé de ce piège basque (3-0). Les sauveurs du jour : Griezmann, Messi et Suarez. Alignés d’entrée, les trois blaugrana ont tous marqué et affiché une vraie connexion. La « MSG » est née.

Les supporters barcelonais attendaient un match référence de leur nouveau trio offensif Messi-Suarez-Griezmann, celui de ce samedi après-midi à Eibar s’en rapproche. Certes, on attendra de voir la « MSG » performer contre des écuries d’un autre calibre que le petit club basque. Mais cet après-midi, les trois stars du Barça ont affiché une belle complicité sur le terrain. Mieux, ils ont tous les trois marqués, Griezmann et Messi s’offrant aussi une passe décisive chacun. L’Europe est prévenue.

La MSG envoie un message

Aligné d’entrée, le trio offensif blaugrana tarde un peu à s’illustrer. La faute à un pressing haut d’Eibar, qui bouscule le Barça en début de match. Mais pas de quoi inquiéter la charnière française Lenglet-Umtiti, qui ne tremble pas et repousse les assauts. Mieux, elle dicte même le rythme puisque c’est sur une ouverture sublime de Clément Lenglet que le Barça débloque la situation. Lancé en profondeur par un délice du pied gauche du défenseur français, Antoine Griezmann fixe Dmitrovic et l’ajuste d’un plat du pied au premier poteau (13e). Devant, les Catalans peinent ensuite à casser le solide bloc d’Eibar. Messi met Dmitrovic sous pression à la demie heure de jeu, mais le Barça ne parvient pas à faire le break.

De retour sur la pelouse, la « MSG » passe à l’action. D’abord suite à une percée de Frenkie De Jong qui trouve Suarez dans la surface. La remise de ce dernier arrive sur Griezmann qui glisse en une touche vers un Messi bien trop seul dans la surface pour ne pas marquer (57e). Le break est fait, Eibar n’inquiète plus le Barça. Alors le trio se remet en marche quelques minutes plus tard. Cette fois, c’est Antoine Griezmann qui quitte son couloir gauche pour lancer Messi en profondeur. Altruiste, l’argentin offre le but à Suarez, seul face au but (65e).

Dans les minutes qui suivent, Griezmann, Messi et Suarez continuent de se chercher, et de se trouver, sans marquer de nouveau. Le Français et l’Argentin se contentent d’un but et d’une passe décisive chacun, et Suarez d’un but. Appliqué, et capable d’accélérer au bon moment, le FC Barcelone gère sa fin de match et s’impose sans trembler à Eibar. Avec cette victoire, les Blaugranas prennent la première place provisoire et envoient un donc message au Real (deuxième à un point), qui joue ce soir à Majorque. Un message grâce à leur « MSG », ou « GSM », pour le coup.

Adrien Hemard @AdrienHemard