Barça Levante Messi 092015
Messi, l'homme fort du Barça | AFP - Lluis Gene

Le Barça déroule face à Levante

Publié le , modifié le

Grâce au duo Messi-Neymar, le FC Barcelone est venu à bout de Levante (4-1) dimanche pour la 4e journée du Championnat d'Espagne, continuant son sans-faute en tête du classement, avec deux points d'avance sur un trio de poursuivants.

Douze points sur douze pour le Barça: malgré une équipe très remaniée, les  Catalans l'ont emporté grâce à un but du défenseur Marc Bartra sur une louche de Lionel Messi (50e), un tir de Neymar dans une forêt de jambes (56e) et un penalty provoqué par le Brésilien et transformé par l'Argentin (61e). Messi a clos le score en passant en revue quatre défenseurs pour conclure d'une frappe rasante (90e). Seul bémol, l'Argentin a aussi obtenu un autre penalty mais il l'a raté (75e), soit son deuxième échec dans cet exercice cette saison après Bilbao lors  de la 1re journée. Autre contrariété pour le Camp Nou, Levante a réduit la marque par Victor Casadesus (66e) après une nouvelle bourde du portier barcelonais Marc-André ter Stegen, déjà en cause sur l'égalisation de l'AS Rome mercredi en Ligue des champions (1-1).

Messi en meneur de jeu...

Dimanche soir, il a suffi de dix minutes d'accélération au Barça en seconde  période pour déborder la défense de Levante, donnant raison à l'entraîneur Luis  Enrique qui avait laissé plusieurs cadres au repos (Iniesta, Suarez, Alba) sur fond d'hécatombe de blessures. Dans ces conditions, les jeunes attaquants  Sandro et Munir (20 ans chacun) accompagnaient Neymar devant. Capitaine, Messi a pour sa part reculé d'un cran pour devenir un meneur de jeu aux airs d'électron libre. Et dans cette position qu'il occupe parfois en fonction des aléas du jeu, le quadruple Ballon d'Or argentin a gardé toute son influence sur l'attaque catalane.

C'est sur une montée offensive de Bartra que Messi a fait admirer ses  talents de passeur avec une louche dans la surface. Bartra a contrôlé de la  poitrine et il a enchaîné avec un tir au premier poteau qui a trompé le gardien (50e). Après quoi, des espaces se sont ouverts dans la défense du club valencien. Sur un débordement de Dani Alves, Neymar a marqué en deux temps entre les jambes d'un défenseur et celles du gardien. Puis le Brésilien a obtenu un  penalty que Messi a transformé en force (61e). Certes, l'Argentin a encore raté son autre penalty, une mauvaise habitude de sa part ces derniers mois, mais il a soigné son bilan en fin de rencontre avec un but "Messiesque", tout en vitesse et en virtuosité.

AFP