Barcelone Messi Villa joie 092010
La grande complicité de Messi et Villa sous le maillot de Barcelone | AFP - LLUIS GENE

Le Barça déroule

Publié le , modifié le

Sans véritable surprise, le FC Barcelone a dominé Majorque 3-0 lors de la 25e journée de Liga. Le club catalan poursuit son incroyable parcours en tête avec cette 22e victoire (pour 2 nuls et une défaite), comptant un tout aussi spectaculaire goal-average de 76 buts inscrits (pour 13 buts encaissés). Dans la soirée, son premier poursuivant, le Real Madrid, a été tenu en échec à La Corogne (0-0) malgré deux poteaux. Les Madrilènes pointent à 7 longueurs.

Le voyage aux Baléares sans Puyol, Valdés, Xavi et Alves, s'est finalement bien passé pour l'équipe de Pep Guardiola. Surtout, les Blaugrana ont remis les points sur les i face à une équipe équipe qui avait osé prendre un point au Camp Nou (1-1) lors de la  phase aller... Le trio composé de Messi, Villa  et Pedro a fait tourner la tête à la défense majorquaise. Messi a d'abord ouvert la marque d'une tête lobée (38e), puis Villa a doublé la mise (57e), alors qu'il semblait en position de hors-jeu au début de l'action. Enfin, Pedro, a trompé pour la troisième fois de la soirée le gardien de Majorque d'une frappe puissante (66e). Ces trois attaquants ont marqué 56 des 76 buts du Barça en championnat. De quoi faire rêver plus d'un entraîneur.

En soirée, le Real Madrid a laissé deux points à La  Corogne samedi soir (0-0) et accuse de nouveau sept longueurs de retard sur le  leader, le FC Barcelone. Le Real, qui n'a gagné que deux fois lors des 20 dernières années  dans le stade Riazor du "Depor", a pourtant tout tenté dans la dernière  demi-heure. Mourinho a même choisi de faire jouer ensemble Benzema et Adebayor avec  l'entrée en jeu du Togolais à la 61e à la place de Lassana Diarra. Adebayor a trouvé le poteau (79e), tout comme Cristiano Ronaldo (82e), et  Benzema, auteur d'un doublé au Riazor la saison dernière, a manqué la balle de  match devant Aranzubia (84e).

Le premier match de la journée s'est soldé par un succès confortable de l'Espanyol Barcelone, qui a repris la 5e place en dominant à domicile la Real Sociedad (4-1). Corrigée à Pampelune le week-end dernier (4-0), l'équipe entraînée par Mauricio Pochettino a complètement retrouvé ses esprits dans son stade "Corneprat" et devance de deux points  l'Athletic Bilbao, qui recevra Valence dimanche soir. Alvaro (41), Sergio Garcia (54), Callejon (82) et Javi Marquez (90e+1) ont brillé pour l'Espanyol. Dans le choc des grandes déceptions de la saison, l'Atletico Madrid et le FC Séville se sont partagés les points au stade Vicente-Calderon (2-2).

Romain Bonte