Rafinha
Rafinha n'aura passé que quatre minutes sur le terrain avant de sortir | CARLO HERMANN / CONTROLUCE / CONTROLUCE/AFP

Le Barça a demandé un joker médical pour remplacer Rafinha

Publié le , modifié le

Le FC Barcelone, interdit de transfert jusqu'à janvier, a demandé aux instances de pouvoir recruter dès à présent un joker médical pour remplacer le Brésilien Rafinha, gravement blessé, a déclaré l'entraîneur barcelonais Luis Enrique, confirmant des informations de la presse catalane.

Selon plusieurs médias, le Barça a transmis une demande en ce sens à la  Fifa et à la fédération espagnole (RFEF), s'appuyant sur le règlement de la  RFEF qui permet aux clubs de recruter un remplaçant sur le marché national en  cas de blessure d'un joueur avec une durée d'indisponibilité plus de cinq mois. "Le club recherche toujours la meilleure option mais au final, ce n'est pas  nous qui décidons. On attend de voir le résultat", a commenté Luis Enrique  mardi en conférence de presse. Interrogée par l'AFP, la Fifa a confirmé être en train d'étudier la  demande. "Nous pouvons confirmer que nous avons été contactés par le club et la  RFEF. Etant donné que la question est en cours d'analyse, nous ne pouvons pas  faire davantage de commentaires", a dit une porte-parole de la fédération  internationale.

Turan ou Vidal, options possibles

Selon la presse catalane, l'argument juridique retenu par le club  barcelonais est que la sanction de la Fifa s'appliquait pendant deux mercatos  successifs (hiver 2015 et été 2015) et qu'elle a été levée au soir du 31 août. Après la rupture d'un ligament croisé du genou droit dont a été victime  Rafinha contre l'AS Rome la semaine dernière (1-1) en Ligue des champions, le  Barça souhaiterait donc inscrire à sa place pour la Liga et la Coupe du Roi  l'une de ses recrues estivales, a priori le milieu turc Arda Turan, arrivé de  l'Atletico Madrid mais contraint d'attendre la fin de la sanction pour faire ses débuts. L'autre option est le latéral polyvalent Aleix Vidal, lui aussi recruté cet  été. Luis Enrique a néanmoins fait savoir mardi que le club ne donnerait pas le  nom du joueur choisi tant qu'il n'aurait pas d'informations sur la possibilité  de l'inscrire.

Cette requête du Barça intervient quelque jours après que l'entraîneur  blaugrana s'était montré pessimiste concernant l'éventualité d'un joker  médical, évoquant des "spéculations". "C'est une question que le club avait  déjà posée il y a quelques mois et la réponse de la Fifa avait clairement été  un non", avait fait valoir l'entraîneur asturien samedi. Le club catalan, dont le centre de formation, la "Masia", est connu  mondialement, a été sanctionné par la Fifa en raison d'infractions dans le  recrutement de joueurs mineurs. Actuel leader du Championnat d'Espagne avec un sans-faute sur les quatre  premières journées, Barcelone a vu son effectif diminué ces dernières semaines  par une série de blessures (Bravo, Vermaelen, Rafinha...). Le Barça affronte le  Celta Vigo mercredi soir pour la 5e journée de Liga (20h00).

AFP