Luis Suarez discute avec le gardien de l'Athletic Bilbao, Iago Herrerin
Luis Suarez discute avec le gardien de l'Athletic Bilbao, Iago Herrerin | AFP

Le Barça au ralenti, la Liga relancée

Publié le , modifié le

Barcelone n'avance plus: malgré les retours de Lionel Messi et d'Ousmane Dembélé, le leader du Championnat d'Espagne a été freiné dimanche à Bilbao (0-0), concédant son troisième match nul consécutif à neuf jours de son rendez-vous européen à Lyon. Et voilà la Liga relancée !

Lors de cette 23e journée, le Barça a montré trop peu de contrôle et d'idées face à des Basques accrocheurs. Résultat: le club catalan (1er, 51 pts) voit revenir à seulement six longueurs le Real Madrid (2e, 45 pts), son nouveau dauphin, qui a battu l'Atlético (3e, 44 pts) samedi dans le derby. Ni Messi, titulaire au stade San Mamés après un pépin à une cuisse, ni Dembélé, remis d'une entorse à une cheville et entré en jeu pour le dernier quart d'heure, n'ont fait la différence dimanche, à l'inverse du gardien barcelonais Marc-André ter Stegen, providentiel. Bilbao a fini à dix après l'exclusion d'Oscar De Marcos (90e+2).

C'est le troisième nul en trois matches officiels pour les Catalans après ceux concédés contre Valence en Liga (2-2) puis le Real mercredi dans le clasico en demi-finale aller de Coupe du Roi (1-1). Et ce trou d'air n'a rien de rassurant pour Barcelone, qui est attendu à Lyon le 19 février en huitièmes de finale aller de Ligue des champions: Bilbao a montré à toute l'Europe comment faire déjouer le Barça d'Ernesto Valverde, avec un rude pressing et beaucoup d'abnégation défensive.

Le Real revient dans le jeu

Voilà le Real de retour dans le jeu: l'équipe de Santiago Solari pointait à dix longueurs il y a peu mais elle est revenue à seulement six points de la tête, avec un clasico à jouer à domicile face aux Barcelonais le 2 mars... "Hay Liga" ("La Liga est relancée"), titreront sans doute les quotidiens espagnols lundi. Quelle figure montreront les Catalans dans trois semaines au stade Santiago-Bernabeu ? Dimanche, dans la "cathédrale" de San Mamés, le Barça a montré un visage décevant, incapable de contrôler le milieu de terrain sans le Brésilien Arthur (cuisse), ou d'écarter le jeu sans Jordi Alba, suspendu.

Du coup, il a fallu un excellent Ter Stegen dans la cage pour sauver Barcelone: le portier allemand s'est détendu pour une incroyable claquette sur un tir de Markel Susaeta (17e), avant de s'interposer sur le retourné acrobatique de Raul Garcia (24e). Bref, à la pause, les Barcelonais étaient heureux de n'être pas menés. Leur capitaine Messi, de retour dans le onze titulaire après avoir été remplaçant mercredi en Coupe du Roi, a semblé en-dedans. Il s'est souvent enferré seul dans la défense faute de mouvement autour de lui.

Dembélé en manque de rythme

Pour le dernier quart d'heure, Valverde a lancé Dembélé mais le Français, logiquement en manque de rythme, n'a pas été décisif. Et ce nul, heureux, a été préservé par Ter Stegen avec un improbable arrêt, la main ferme, devant Iñaki Williams (82e).
 

AFP