L'Atletico rejoint le Barça en tête

Publié le , modifié le

L'Atletico Madrid n'a pas raté l'occasion dimanche de rejoindre le FC Barcelone en tête de la Liga après sa victoire (3-0) à domicile contre Valence lors de la 16e journée. Après la victoire du Barça samedi face à Villareal (2-1), les Madrilènes n'ont pas craqué face à des Valenciens trop fébriles et, avec 43 points, se partagent toujours la première place avec les Catalans, avec la même différence de buts (+34).

La rencontre, rythmée, est longtemps restée indécise grâce au système de jeu en 4-2-3-1 mis en place par Djukic qui empêchait toute incursion madrilène d'aboutir. Résultat, il a fallu attendre la 48e minute pour voir la première frappe de la rencontre signée Diego Costa, facilement captée par Alves. Puis, parti seul en contre, Costa s'infiltrait dans la défense valencienne, un peu laxiste, et ajustait Alves d'un tir croisé pour ouvrir la marque (59e). Quelques minutes plus tard, les Colchoneros doublaient la mise sur un centre à ras-terre de Juanfran côté droit mal dégagé par la défense par l'entremise de Raul Garcia, rentré deux minutes plus tôt, qui ne se posait pas de question et frappait en force (63e).

Les Madrilènes ne quittaient alors plus le côté de Valence avec un Costa pratiquement impliqué sur chaque attaque. Ce dernier prenait le dessus sur Ruiz, l'obligeant à commettre une faute dans la surface pour bénéficier d'un penalty (73e). Voulant se faire justice lui-même, il butait sur Alves qui repoussa la balle du pied gauche. Ce n'était que partie remise car, sur une nouvelle incursion dans la défense de Valence, Costa s'écroulait après une poussette de Barragan. Et d'une grosse frappe en lucarne, il ne laissa pas échapper sa seconde chance (81e). Sans avoir encaissé le moindre but à domicile depuis deux mois et demi toutes compétitions confondues, l'Atletico signe sa quatorzième victoire en seize matches de championnat, prouvant que son statut de concurrent le plus sérieux au Barça n'était pas usurpé. Les deux équipes en découdront lors d'un match au sommet à Vicente Calderon, pour le compte de la 19e journée le 12 janvier.

AFP