Atletico Levante Antoine Griezmann 012016
Le Français Antoine Griezmann face au défenseur de Levante Ivan Lopez | AFP - Gérard Julien

L'Atletico Madrid s'empare des commandes de la Liga

Publié le , modifié le

L'Atletico Madrid, vainqueur in extremis de Levante 1-0 samedi soir lors de la 18e journée du championnat d'Espagne, prend donc seul la tête de la Liga après le match nul du FC Barcelone contre l'Espanyol (0-0) un peu plus tôt dans l'après-midi.

L'Atletico a en revanche souffert sur sa pelouse pour en venir à ses fins ! Les "Colchoneros" avaient en effet trouvé trois fois la transversale adverse et semblaient s'acheminer vers un match nul frustrant contre la lanterne rouge quand Thomas, tout en puissance, a percé dans la défense et adressé un tir que le gardien de Levante a cafouillé et malencontreusement laissé filer dans sa cage (81e). Ce premier but de la 18e journée, et par conséquent de 2016, suffit au bonheur de l'Atletico: voici le club madrilène leader en solitaire pour la première fois cette saison avec 41points, devant le Barça, 39 points et un  match de moins. Le Real Madrid (3e, 36 pts), en déplacement dimanche à Valence (19h30), peut pour sa part revenir à hauteur de son rival barcelonais en cas de succès.

La deuxième occasion a été, donc, la bonne pour l'"Atleti", qui avait raté juste avant la trêve une première occasion de s'installer en tête en s'inclinant à Malaga (1-0). Les hommes de Diego Simeone en profitent aussi pour  relancer la course au titre honorifique de "champion d'hiver", même si le Barça, qui doit rattraper un match contre le Sporting Gijon en février, a encore son destin en main pour boucler la phase aller en tête. Face à Levante, les  "Colchoneros" ont pris l'avantage dans les toutes dernières minutes.

Griezmann et Martinez pas en réussite

Pas vernis, Stefan Savic (28e), Koke (54e) et Luciano Vietto (57e) avaient chacun trouvé la barre transversale. Angel Correa a pour sa part été crocheté dans la surface (26e) mais l'arbitre n'a pas bronché. Quant au duo d'attaque Antoine Griezmann-Jackson Martinez, il n'a pas non plus brillé par sa réussite: le Français a choisi de passer le ballon alors  qu'il aurait pu filer seul au but (42e) et le Colombien a adressé une frappe en pivot qui a été sortie d'une main ferme par le gardien de Levante (6e). Mais ce dernier a été moins souverain face à l'épatant Thomas (22 ans), qui a signé une nouvelle entrée en jeu réussie trois jours après avoir délivré une passe décisive face au Rayo.    

Gilles Gaillard