Antoine Griezmann Atletico Madrid
Antoine Griezmann pour une fois impuissant avec l'Atletico Madrid | Guillermo Martinez / NurPhoto

L'Atletico Madrid maintient le cap

Publié le , modifié le

Des buts d'Antoine Griezmann et de l'ancien Monégasque Yannick Carrasco ont permis à l'Atletico Madrid de l'emporter sur la pelouse du Celta Vigo lors de la 19e journée de la Liga (0-2). Grâce à ce succès, les Madrilènes reprennent deux points d'avance sur le Barça, qui compte toutefois un match de plus à jouer, et quatre points sur le voisin du Real.

Le Français Antoine Griezmann (49e), auteur de son 10e but dans cette Liga, et le  Belge Yannick Ferreira Carrasco (80e) ont clos en beauté la phase aller du  Championnat au terme d'une rencontre maîtrisée. Mais l'Atletico, bien que leader, n'est pas assuré pour autant de décrocher  le titre honorifique de champion d'hiver: le club (1er, 44 pts) reste sous la  menace du Barça (2e, 42 pts), qui compte un match en retard à rattraper en  février contre le Sporting Gijon et pourrait devancer les "Colchoneros" sur le  fil. Le Real Madrid de l'entraîneur Zinédine Zidane est pour sa part troisième (40 pts), juste devant Villarreal (4e, 39 pts) qui a battu Gijon dimanche midi  sur un doublé de Cédric Bakambu (26e, 51e).

Griezmann : "Je travaille pour être un joueur important"

"Quand on me demande si je suis dans ma meilleure période, je réponds  toujours: "J'espère qu'elle reste à venir", a commenté Griezmann au micro de  Canal+ Espagne. "Je travaille pour être un joueur important et il faut  continuer comme ça." Au stade de Balaidos, "Grizi" a livré une prestation remarquée, ouvrant la  marque pour décanter un match qui s'annonçait difficile pour l'Atletico. "Nous savions que cela allait être un match compliqué, parce que le Celta  joue bien au ballon et que c'est un terrain difficile. Nous avons été solides  derrière, et ensuite on sait que devant, quand nous avons des occasions, nous  pouvons marquer à n'importe quel moment", a expliqué Griezmann. "Je suis fier de tout ce que nous faisons. Derrière, devant, nous faisons  bien les choses et il faut continuer comme ça." Interrogé sur les ambitions de l'Atletico, qui vire en tête à l'issue de la  phase aller en attendant le match en retard du Barça contre le Sporting Gijon  en février, l'attaquant a néanmoins botté en touche. "Nous devons continuer comme ça. Comme dit l'entraîneur (Diego Simeone), c'est match après match, et  on verra bien", a-t-il conclu.