Yannick Carrasco Atlético Madrid joie
Yannick Carrasco (Atlético Madrid) s'est régalé | PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP

L'Atlético Madrid et le Real Madrid se promènent en tête de la Liga

Publié le , modifié le

Deux cartons tonitruants. Voilà comment les clubs de Madrid ont appréhendé cette 8e journée du Championnat d'Espagne. Un triplé de l'attaquant belge Yannick Carrasco a permis à l'Atletico Madrid d'étriller Grenade (7-1) de reprendre la première place dont l'avait brièvement dépossédé Séville dans l'après-midi. Plus tard dans la soirée, le Real Madrid, qui restait sur quatre matches sans victoire, a parfaitement réagi en cartonnant le Betis Seville (6-1). Varane, Benzema et Ronaldo ont marqué pour le Real qui reprend la deuxième place avec le même nombre de points que son rival madrilène...

Les "Colchoneros" se sont fait surprendre en début de match avec une somptueuse demi-volée en lucarne d'Isaac Cuenca (18e), qui donné un éphémère avantage à la lanterne rouge. Mais Carrasco a égalisé d'une frappe puissante sur un ballon mal repoussé par la défense (34e) avant de doubler la mise d'une frappe détournée qui a pris le gardien à contre-pied (45e). Et une passe en retrait du Français Antoine Griezmann a permis au Belge de réussir son premier "coup du chapeau" (61e) sous le maillot de l'Atletico.

L'Argentin Nico Gaitan a ensuite alourdi le score avec un doublé (63e, 81e), puis son compatriote Angel Correa (85e) et le Portugais Tiago (87e) se sont joints à la fête. Au classement, l'"Atleti" (1er, 18 pts) reprend les commandes devant le Séville FC (2e, 17 pts), vainqueur à Leganes en début d'après-midi (3-2).

Ronaldo marque, le Real gagne à nouveau

Après quatre nuls consécutifs, le Real Madrid a retrouve le chemin du succès avec un festival offensif face au Betis Séville (6-1) samedi pour la 8e journée du Championnat d'Espagne, ce qui maintient l'équipe de Zinédine Zidane à hauteur de l'Atletico, leader. Au stade Benito-Villamarin, le Real menait déjà 4-0 à la pause grâce à une tête de Raphaël Varane (4e), une frappe imparable de Karim Benzema (31e), un tir en pivot de Marcelo (39e) et une merveilleuse action collective en contre-attaque conclue par Isco (45e). Ce dernier a ensuite réussi un doublé d'une frappe en lucarne (62e), alors qu'Alvaro Cejudo avait sauvé l'honneur des Sévillans (55e). Cristiano Ronaldo a clos la marque pour les Madrilènes (78e).

Au classement, les quatre premiers ont gagné et l'Atletico Madrid (18 pts) conserve la tête en vertu d'une meilleure différence de but que le Real (2e, 18 pts). Le Séville FC reste troisième (17 pts) et le FC Barcelone quatrième (16 pts).

AFP