David Villa
David Villa | CRISTINA QUICLER / AFP

L'Atletico dans les pas du Barça

Publié le , modifié le

L'Atletico Madrid est resté à un point du FC Barcelone, leader du Championnat d'Espagne, en surclassant le Betis Séville (5-0) lors de la 10e journée grâce notamment à un doublé de David Villa et au premier but d'Oliver Torres (18 ans) en Liga.

Le jeune milieu offensif, dont c'était la première titularisation sous le  maillot de l'Atletico, s'est montré précoce dans tous les sens du terme en  ouvrant le score après seulement 13 secondes de jeu au stade Vicente Calderon. David Villa, son aîné de 13 ans, a ensuite retrouvé le chemin du but après  un mois et demi de mutisme en marquant de la tête en deuxième période (53), en  aggravant le score d'une frappe sous la barre (57) et en offrant à Diego Costa  le quatrième but (65). Le capitaine Gabi a inscrit le dernier dans le temps  additionnel (90+2). Ce résultat permet aux "Colchoneros", de rester au coude à coude avec  le Barça. Les Barcelonais, toujours invaincus, ont remporté samedi le clasico  contre le Real Madrid (2-1) et relégué les Merengues, troisièmes, à six  longueurs. Oliver, qui avait pris part jusqu'à présent à 15 matches avec l'"Atleti" ,  toujours comme remplaçant, a brillé pour sa première: d'entrée, il s'est trouvé  à la réception d'un service de Koke pour marquer du plat du pied.

Finesse technique

Pendant les 60 minutes qu'il a passé sur la pelouse, le jeune milieu a  affiché sa finesse technique. D'un centre millimétré, il aurait même pu offrir  le deuxième but à Diego Godin mais la tête de l'Uruguayen est passée de peu à  gauche de la cage andalouse (16). L'attaquant hispano-brésilien Diego Costa, meilleur buteur de la Liga, a  lui aussi eu des ratés. Lancé sur la droite de la surface, il a expédié le  ballon dans le petit filet extérieur du gardien sévillan Guillermo Sara (40).  Puis, six minutes plus tard, ce dernier a sorti la frappe de Costa après un  contre à quatre contre deux (45+1). Heureusement pour l'Atletico, son partenaire d'attaque David Villa s'est  réveillé au bon moment, marquant pour la première fois depuis une victoire  contre Almeria mi-septembre (4-2). L'attaquant international espagnol a trouvé  la faille d'une magnifique tête plongeante décroisée puis d'une frappe tendue  après un crochet dans la surface. Il a ensuite parfaitement lancé Diego Costa, qui a accru son avance en tête  du classement des buteurs avec son 11e but en Liga cette saison (65).

AFP