Real Madrid Coupe du Roi
Les joueurs du Real Madrid durant leur rencontre de Coupe du Roi face à Cadix | AFP - CRISTINA QUICLER

La Fédération espagnole confirme l'exclusion du Real Madrid de la Coupe du Roi

Publié le , modifié le

La Fédération espagnole de Football a confirmé ce jeudi l'élimination de la Coupe du Roi du Real Madrid. Vainqueur de son 16e de finale aller contre Cadix (1-3), le Real était coupable d'avoir aligné un joueur, Denis Cheryshev, qui devait purger un match de suspension. Le club de Cadix avait déposé un recours à la Fédération qui l'avait accepté et sanctionné le Real. Les Merengue avaient fait appel de cette décision, mais cela n'a rien changé. Désormais, seul le Tribunal Arbitral du Sport peut venir en aide et éviter l'exclusion à la "Maison Blanche".

Actualité chargée en ce moment au Real Madrid. Outre le cas Benzema, le club espagnol devait également gérer le dossier "Coupe du Roi". Eliminé par décision de la Fédération pour avoir aligné le Russe Denis Cheryshev, alors qu'il était suspendu, le club du Real Madrid avait fait appel le 4 décembre dernier, deux jours après avoir ce 16e de finale aller gagné 3-1. Ce recours déposé a été rejeté ce jeudi par la Fédération. "Chaque club est responsable de vérifier si ses joueurs ont la possibilité d'être alignés", a justifié le comité d'appel. Les arguments du Real n'ont donc pas convaincu. "Nous ignorions la situation, nous n'avons reçu aucune notification, ni de la Fédération ni de Villarreal, sur les joueurs sanctionnés", s'était défendu mercredi le directeur des relations institutionnelles du Real Madrid, Emilio Butragueño. "Cheryshev n'était pas non plus au courant". 

Le TAS, dernier espoir

Dans son ordonnance de rejet, le comité d'appel de la Fédération, juge "étrange" l'argument du club, citant d'autres exemples de joueurs sanctionnés qui ont respecté les sanctions infligées "de manière pacifique"; Il évoque notamment Diego da Silva Costa, Raul Garcia Escudero ou encore Lima Ferreira, ce dernier du Real. Et ajoute que l'abscence d'élimination entrainerait "l'impunité" des alignements inappropriés. Le Real devrait en principe saisir rapidement le Tribunal administratif du sport, qui a la possibilité de décréter la suspension de la sanction d'élimination en attendant de trancher sur le fond. Le match retour, à domicile, était programmé pour le mercredi 16 décembre. Le club, persuadé qu'il obtiendra gain de cause, a d'ailleurs continué à vendre des entrées pour le match sur internet. Le club le plus riche du monde a contre lui le précédent d'Osasuna, un club de deuxième division, éliminé en début de saison, en septembre, pour les mêmes raisons.