"La bombe a explosé", "adieu par burofax", "guerre totale" : les réactions de la presse à l'annonce de Lionel Messi

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Lionel Messi ne peut que constater les dégâts après cette défaite historique
Lionel Messi ne peut que constater les dégâts après cette défaite historique | Manu Fernandez / POOL / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Lionel Messi pourrait quitter le FC Barcelone après plus de 700 matches joués au club et seize saisons au plus haut niveau. Le génie argentin a fait part de son intention de changer d'air à ses dirigeants mardi soir, une annonce qui a fait grandement réagir la presse européenne mais également argentine. L'ensemble des médias souligne le caractère exceptionnel de cette nouvelle, alors que quatre clubs se dégagent pour accueillir Messi.

L'annonce a fait l'effet d'une bombe mardi en fin d'après-midi : Lionel Messi, l'un des meilleurs joueurs de l'histoire et légende absolue du côté du FC Barcelone, a fait part à ses dirigeants de sa volonté de quitter le club catalan. Une rupture qui s'annonce douloureuse alors que Messi a rejoint le Barça en 2000 avant d'y faire ses débuts en professionnel en 2004. Mais une rupture désormais nécessaire pour la Pulga, qui ne supportait plus ses dernières années les déconvenues de son club en Ligue des champions. L'humiliation historique contre le Bayern Munich en quarts de finale de la Ligue des champions (2-8) aura donc été la défaite de trop.

L'intention de Messi de quitter le FC Barcelone a été dévoilée mardi en fin de journée par plusieurs médias argentins. Ce matin, le quotidien national La Nación fait sa Une sur le départ probable de la star. "Ce n'est pas un record du monde ou un cas de dopage, mais cette nouvelle est rapidement devenue l'un des plus gros impacts sur le sport de ces derniers temps", juge ainsi La Nación. "Et la bombe explosa !!!", titre de son côté le quotidien sportif espagnol Marca, qui rappelle que cette annonce était prévisible après la défaite contre le Bayern Munich en C1.

à voir aussi Barça : Lionel Messi a expliqué son intention de quitter le club catalan Barça : Lionel Messi a expliqué son intention de quitter le club catalan

"Un patrimoine intransférable"

Alors que L'Équipe maintient le doute autour d'un départ en titrant sa Une d'un "Adios ?", AS est plus catégorique : "Adieu par burofax", en référence au courrier envoyé par Messi à ses dirigeants. Le quotidien espagnol précise tout de même que "le club lui a demandé de rester" et "qu'il souhaite trouver un accord plutôt que d'aller aux tribunaux". En effet, Messi souhaite quitter le Barça en faisant jouer une clause prévue dans son contrat, mais le FC Barcelone aurait précisé que celle-ci devait être activée avant le 10 juin.

"Guerre totale", titre par conséquent Sport en Une. Selon le quotidien espagnol, le prolongement de la saison et l'arrêt récent de la Ligue des champions pourraient provoquer un différend entre les deux parties qui pourraient les mener au tribunal. Si plusieurs médias précisent que l'annonce de la Pulga était prévisible, tous soulignent le crève-cœur que pourrait représenter ce départ. "La bombe de Messi", titre ainsi Mundo Deportivo, en ajoutant qu'"à un mois de compléter sa vingtième année comme blaugrana, le club considère Leo comme un patrimoine intransférable".

"Un changement favorable à la sélection argentine"

Pour Olé, quotidien sportif majeur en Argentine, "le changement de club de Messi sera favorable à la sélection argentine". Vainqueur des Jeux olympiques en 2008 et finaliste de la Coupe du monde 2014 avec l'Albiceleste, la Pulga n'a jamais réellement convaincu avec la sélection. Pour le journaliste Diego Macías, "Messi a prouvé son énorme compétitivité avec ce choix. Il a cette capacité à se réinventer et cela aura un impact positif sur la sélection argentine (...) qui pourra compter sur un Leo actif, vivant". La question, si Messi parvenait à faire jouer la clause prévue à son contrat, est de savoir où le génie argentin atterrira.

L'Équipe parle d'un "rêve inaccessible pour Paris", alors que seuls quatre clubs semblent être en mesure d'accueillir Messi : le PSG, Manchester United, l'Inter Milan et Manchester City. Selon La Nación, "Manchester City est un refuge aux liens affectifs". Messi pourrait en effet retrouver à City son ancien entraîneur Pep Guardiola et son ami et coéquipier en sélection, Sergio Agüero. La Gazzetta dello Sport, le quotidien sportif italien, fait sa Une de son côté sur le maintien en poste d'Antonio Conte comme entraîneur de l'Inter Milan. Tout en ajoutant en haut de sa Une que "City et le PSG sont en pôle mais les nerazzurri en rêvent". Les prochaines heures et les prochains jours risquent d'être agités pour le génie argentin.

à voir aussi Ligue des champions : Lionel Messi, cinq ans de disette Ligue des champions : Lionel Messi, cinq ans de disette