Kévin Gameiro
Kévin Gameiro relève un nouveau défi en Espagne. | Reuters

Kévin Gameiro dans les pas d'Antoine Griezmann à l'Atlético de Madrid

Publié le , modifié le

Au moment d'entamer sa saison en Liga à domicile, ce dimanche soir (22h15) contre le Deportivo Alavés à Vicente-Calderon, l'Atlético de Madrid attend avec impatience le retour du "Meilleur joueur" de l'Euro 2016, Antoine Griezmann. Autre curiosité pour le Français qui a décidé de rester chez les Colchoneros : son entente sur le front de l'attaque avec son compatriote Kévin Gameiro, recruté au FC Séville. Un choix qui, au départ, était loin d'être la priorité d'un certain Diego Simeone...

Rarement langue de bois, l'entraîneur argentin de l'Atlético de Madrid le concède volontiers, la venue de Kévin Gameiro pour renforcer son attaque n'était aucunement sa priorité, comme il l'a reconnu sur les ondes de Movistar+. «C'était un second choix. Nous avons toujours été clair avec lui, a déclaré le manager de l'Atlético de Madrid. Le club a travaillé sur l'éventualité de faire revenir Diego Costa (Chelsea), mais les négociations n'ont pas avancé.»

La presse espagnole l'annonce titulaire

Loin de s'en formaliser, l'ancien Parisien, recruté au FC Séville pour 32 millions d'euros, plus 5 de bonus en cas de performances du Français, ne tient à retenir que le côté positif de ce nouveau challenge pour lui.  "Simeone m'a démontré qu'il me voulait dans son équipe. Il connaît mes qualités de joueur. Je suis très heureux d’arriver dans un grand club comme celui-ci, a-t-il avoué, dans des propos rapportés par le célèbre quotidien sportif espagnol As. J’ai échangé par message et au téléphone avec le coach. Il m’a dit que nous allions faire une grande saison." Pour ne rien arranger, à peine débarqué dans la capitale espagnole, Gameiro a dû soigner un adducteur gauche fragilisé.

Si Gameiro, remis sur pieds depuis et probablement préféré à Fernando Torres, devrait être titularisé ce dimanche soir contre Alavés, ce ne devrait pas être le cas d'Antoine Griezmann encore en pleine préparation. "Antoine est un fantastique joueur et j’espère marquer beaucoup de buts à ses côtés", martèle l'ancien Sévillan qui pourrait vite se mettre Simeone dans la poche. Ces derniers mois, sa régularité en terme de réalisations en a surpris plus d'un. Sans faire de bruit, l'attaquant français a tout de même inscrit 16 buts en 31 matches de championnat lors de l'exercice précédent avec le club andalou. Loin d'être négligeable pour les Colchoneros !

Nicolas Gettliffe