Griezmann retrouve le chemin du but, l'Atletico sur le podium

Griezmann retrouve le chemin du but, l'Atletico sur le podium

Publié le , modifié le

Après cinq matches sans inscrire de but, Antoine Griezmann a retrouvé le chemin des filets pour inscrire son 15e but en Liga et participer à la victoire de l'Atlético sur Cordoud (2-0). Ce succès, le premier de l'Atletico hors de ses bases depuis plus de deux mois, replace les "Colchoneros" sur le podium (3e, 62 pts) aux dépens de Valence qui devra s'imposer dimanche contre Villareal pour reprendre son bien.

"C'est une belle victoire pour nous, nous en avions besoin", a expliqué  Saul Niguez, le deuxième buteur madrilène (39e) au micro de la chaîne espagnole Gol TV. "Nous ne devons pas penser aux  adversaires (...). Il nous reste neuf finales (en Liga, NDLR). Si nous  remportons tous nos matches, nous atteindrons notre objectif." Sur la pelouse de la lanterne rouge, les hommes de Diego Simeone ont livré  un match solide, dans le sillage d'un Griezmann très vif. A croire que le  changement d'air lui a profité, quelques jours après sa prestation mitigée  contre le Brésil (1-3) avec l'équipe de France. "Grizi" n'a eu besoin de personne pour marquer: au pressing, il a poussé un  défenseur adverse à l'erreur et s'est présenté à l'entrée de la surface,  ajustant le gardien d'une puissante frappe au sol (5e).

Un Griezmann de gala​   

Par ses centres (9e, 32e) et ses tentatives (31e, 51e), le Français a posé  nombre de problèmes aux Cordouans. Il a été remplacé à 20 minutes de la fin de  ce match abouti. Entretemps, Saul s'était chargé de mettre l'Atletico à l'abri, en marquant  pour son retour de blessure, cinq semaines après avoir subi un traumatisme à un  rein. Sur une longue touche, prolongée de la tête par José Maria Gimenez, le  milieu a surgi dans la surface pour marquer (39e) juste avant le repos.

En retrouvant la victoire en déplacement, les "Colchoneros" ont fêté de la  meilleure des manières la récente prolongation de contrat jusqu'en 2020 de leur  entraîneur Diego Simeone. Ils font aussi le plein de confiance à dix jours de  leur quart aller de Ligue des champions contre le Real Madrid. Quant aux Cordouans, en chute libre, ils enchaînent une 10e défaite  consécutive en Liga, malgré un coup de canon de Bebé sur l'équerre (76e) et une  tête de José Angel Crespo sortie in extremis par le gardien madrilène Jan Oblak  (85e).

AFP