Griezmann rejoint l'Atletico Madrid

Griezmann rejoint l'Atletico Madrid

Publié le , modifié le

Antoine Griezmann quitte la Real Sociedad mais reste en Espagne. L'international français va rejoindre le champion d'Espagne, l'Atletico Madrid puisque les deux clubs ont trouvé un accord sur le transfert du Français. Le montant du transfert n'a pas été révélé, mais les médias espagnols parlaient dimanche d'une offre de 30 millions d'euros.

L'officialisation du transfert d'Antoine Griezmann n'aura pas tardé. Un jour après avoir fait la une des médias de l'autre côté des Pyrénées, l'arrivée du Français dans la capitale espagnole est chose faite. C'est sur son compte Twitter que le champion d'Espagne a annoncé la nouvelle. Le Français de 23 ans devrait signer son contrat dans sa nouvelle équipe après avoir passé sa visite médicale.

Le tweet de l'Atletico Madrid

Il s'agit de la septième recrue de l'Atletico après le Croate Mario Mandzukic débarqué en provenance du Bayern Munich, le gardien slovène Jan Oblak, le latéral Guilherme Siqueira, Angel Correa, Lucas Olaza et le gardien de Getafe Moya. Le Français continue donc sa progression en Liga, là où il s'est révélé et il où a confirmé tout son potentiel la saison dernière au point d'être appelé par Didier Deschamps pour le dernier match amical des Bleus avant la Coupe du monde. Le sélectionneur l'a ensuite sélectionné parmi les 23. Au Brésil, Griezmann a été plutôt convaincant trouvant sa place dans le jeu offensif de l'équipe de France. Arrivé en 2009 à la Real Sociedad, il y aura inscrit 52 buts en 202 rencontres. A Madrid, il va devoir prouver qu'il valait bien les 30 millions d'euros que devraient débourser les Colchoneros pour l'acheter. Il peut toutefois arrivé serein puisque Diego Simeone, l'entraîneur, l'a encensé ce dimanche alors que son équipe est en tournée aux Etats-Unis. "C'est un très bon joueur de foot qui a de la vitesse. Il pourrait nous apporter des solutions différentes sur le plan offensif", a déclaré l'Argentin. De manière moins clinquante, mais sûrement, l'Atletico s'arme pour pouvoir concurrencer les deux mastodondes de la Liga, le Real et le Barca.

Benoit Jourdain @BenJourd1