Antoine Griezmann et Yannick Ferreira Carrasco, tous décisifs face à Vigo
Antoine Griezmann et Yannick Ferreira Carrasco, tous décisifs face à Vigo | JAVIER SORIANO / AFP

Griezmann offre la victoire à l’Atletico face au Celta Vigo

Publié le , modifié le

Mené deux fois au score, l’Atletico Madrid s’est sorti d’un mauvais piège face au Celta Vigo sur sa pelouse (3-2). Yannick Ferreira Carrasco et Antoine Griezmann, tous deux buteurs dans le money-time, permettent au club madrilène qui reprend la quatrième place de la Liga à la Real Sociedad.

A en juger la joie extrême de Diego Simeone sur le bord du terrain, le but libérateur d'Antoine Griezmann fait du bien, beaucoup de bien à un Atletico encore loin d'être impérial ce soir. Invisible pendant 88 minutes, l'attaquant français a surgi au bon moment pour offrir la victoire à son équipe sur une subtile remise de la tête de Kévin Gameiro. Sans être brillants, les Colchoneros reprennent la quatrième place de la Liga à la Real Sociedad et enchaîne un septième match consécutif sans défaite.

Le but du week-end pour Torres

Alors que l'Atletico était mené 2-1 et s'acheminait vers une défaite lors de cette 22e journée, le salut est donc venu de Griezmann, trois minutes seulement après l'égalisation splendide du Belge Yannick Carrasco (85e). Mais le but de la soirée restera sans conteste l'oeuvre de Fernando Torres . Mené suite à une bourde de Moya dont a profité Gustavo Cabral (5e), l'attaquant espagnol a immédiatement remis son équipe dans le match d'un geste incroyable : servi dans la surface, l'ancien joueur de Liverpool contrôle dos au but avant de tenter une reprise acrobatique à l'aveugle qui termine sa course dans le petit filet d'Alvarez (11e). Somptueux !

Fernando Torres aurait pu s'offrir un doublé à la demi-heiure de jeu mais son penalty venait s'écraser sur la barre d'Alvarez (30e). Alternant le meilleur et le pire pendant 90 minutes, l'Atletico a assuré l'essentiel en empochant trois points et reprenant la 4e place à la Real Sociedad.  Le Celta, venu à Madrid pour faire un coup, est passé tout proche de l'exploit lorsque Guidetti avait redonné l'avantage aux Galiciens, profitant des espaces monstres laissés par l'Atletico (77e), mais reste englué dans le ventre mou de la Liga (10e).

francetv sport @francetvsport