Lionel Messi Barca
L'attaquant du FC Barcelone, Lionel Messi | AFP - LLUIS GENE

Fraude fiscale: Le parquet dédouane Messi, mais réclame 18 mois de prison pour son père

Publié le , modifié le

Actuellement blessé pour environ deux mois, Lionel Messi peut se réjouir des réquisitions du parquet de Barcelone, qui le dédouanerait dans l'affaire de fraude fiscale. En revanche, pour son père, il est réclamé 18 mois de prison pour avoir fraudé 4.1 millions d'euros au fisc espagnol.

Accusé d'avoir soustrait au fisc espagnol plus de 4 millions d'euros, Lionel Messi continue son marathon judiciaire. Mis en examen depuis 2013 par la justice espagnole, en compagnie de son père, le joueur barcelonais n'est plus la cible du parquet de Barcelone. Celui-ci a en effet demandé que l'affaire soit classée pour ce qui concerne le joueur argentin, tout en demandant en même temps que son père écope d'une peine de 18 mois de prison. Le parquet maintient ainsi sa position, alors que les juges ont toujours maintenu leurs doutes pour le N.10 de l'Albiceleste, estimant qu'il aurait pu "avoir connaissance de l'irrégularité des  contrats qu'il signait et des déclarations où il avait omis de déclarer les  revenus soumis à l'impôt", dans un arrêt du mois de juin dernier.

Depuis le début de cette sombre affaire, Jorge Messi, le père de la star, affirme que son fils n'a rien à voir avec cette malversation. Dans son acte d'accusation, le ministère public l'exonère de toute fraude fiscale. Mais les temps sont décidément difficiles pour les Messi, quelques jours après que son frère a été interpellé pour port d'arme illégal en Argentine.