Fernando Torres
Fernando Torres de retour chez les Colchoneros | Le site de l'Atletico Madrid

Fernando Torres revient à l'Atletico Madrid

Publié le , modifié le

Fernando Torres, sept ans après son départ, revient au bercail. L'attaquant espagnol, qui appartenait à Chelsea, prêté à l'AC Milan en début de saison, a officialisé son retour à l'Atletico Madrid ce lundi sur Twitter, quelques minutes après l'annonce du club. Ce transfert était attendu depuis quelques jours. A 30 ans, Torres est prêté pour 18 mois.

Il était parti en héros en 2007. Il revient par la grande porte sept ans plus tard. Fernando Torres est de retour à l'Atletico Madrid ! Et il est content. Le buteur espagnol a tenu à remercier tout le monde qui a rendu possible ce "rêve". Après un exil doré à Liverpool puis des échecs à Chelsea et au Milan depuis cet été (10 apparitions, 1 but), "El Nino" revient dans le club qui l'a fait roi. A 30 ans, la boucle est bouclée pour l'attaquant. Formé chez les Colchoneros, avec qui il a débuté à 17 ans en Liga Adelante (deuxième division espagnole), Torres a inscrit 91 buts en 244 rencontres avec le club de la capitale. Traînant son spleen à Chelsea et plus désiré par Mourinho qui avait fait signer l'un de ses successeurs à la pointe de l'attaque des Matelassiers, Diego Costa, Torres avait tenté de rebondir en Italie mais en six mois, il n'a jamais pu s'imposer dans l'esprit de Pippo Inzaghi. Il n'en fallait pas plus à l'entraîneur de l'Atletico, Diego Simeone, pour s'engouffrer dans la brèche.

"El Cholo", qui désirait déjà le faire venir cet été, aura donc patienté quelques mois de plus avant d'avoir gain de cause. A Madrid, Torres va retrouver un environnement qu'il connaît parfaitement et où il est attendu, aimé et désiré. Tout ce qui lui a manqué depuis son départ de Liverpool pour Chelsea contre 52 millions d'euros en janvier 2011. Retrouvera-t-il le niveau qui était le sien lorsqu'il était l'un des meilleurs attaquants d'Europe? A 30 ans, ses plus belles années sont sûrement derrière lui, mais Torres aura à coeur de prouver à ses supporters qu'il n'est pas fini. Il devra se faire une place dans la rotation en attaque où Mario Mandzukic, le Croate arrivé cet été du Bayern pour 22 millions d'euros, a fait son trou (20 matches, 13 buts) et où Antoine Griezmann commence à percer.

Le tweet de l'Atletico Madrid

Le tweet de Fernando Torres