Neymar FC Barcelone
Le joueur du FC Barcelone, Neymar | AFP - JOSEP LAGO

FC Barcelone-Villarreal : le Barca s'impose tranquillement (3-0)

Publié le , modifié le

En attendant le match du Real, le FC Barcelone a repris la tête la tête de la Liga en dominant tranquillement Villarreal 3-0 grâce à des buts de ses deux artilleurs habituels, en l'absence prolongée de Lionel Messi, Neymar et Luis Suarez. Le Brésilien a inscrit un doublé dont un superbe enchaînement sombrero-volée alors que l'Uruguayen a permis aux Catalans de faire le break sur penalty. Cette neuvième victoire de la saison permet aux Catalans de prendre trois points d'avance sur le Real qui se déplace ce dimanche soir sur la pelouse du FC Séville.

Lionel Messi absent, le FC Barcelone continue de s'appuyer sur les deux autres membres de la MSN. Neymar, par un doublé et Luis Suarez sur penalty, ont offert une neuvième victoire en Liga au Barca qui remonte au sommet du championnat. Face à Villarreal, les Catalans avec Jérémy Mathieu, titulaire en défense centrale, ont attendu l'heure de jeu pour faire la différence et concrétiser leur énorme domination. Sergio Busquets a parfaitement servi Neymar à la 60e minute qui a trompé Alphonse Areola du pied gauche. Un apéritif avant le chef d'oeuvre du Brésilien auteur de son 11e but en 10 matches de Liga, dont il est meilleur buteur, suite à son magnifique enchaînement sombrero-volée du droit qui a clôturé son festival à la 85e minute. Entre les deux buts, Luis Suarez a inscrit sur penalty son 9e but en championnat. En l'absence de Messi, les deux hommes portent le FC Barcelone et ont marqué 20 buts des 25 buts du Barca en 11 journées.

Avant cette dernière demi-heure où il a fait la différence, le FC Barcelone n'a pas trop souffert. Son portier Bravo n'a eu qu'une seule alerte juste avant la pause en sortant dans les pieds de Castillejo. Hormis cette situation chaude, le Barca a déroulé sans être flamboyant. Le score ne fait que refléter la domination quasi totale des Catalans avec notamment 20 tirs à 5. Si le score n'a pas bougé avant l'heure de jeu, c'est que les attaquants barcelonais ont manqué d'efficacité (3 tirs cadrés sur 9 en première période). Le Real Madrid va tenter de recoller au train face au FC Séville, un autre rival sérieux, comme l'était Villarreal à son entrée sur la pelouse du Camp Nou. Mais le Barca a réduit le sous-marin jaune à un rôle de faire-valoir. Le premier tournant de la Liga est plutôt à attendre le 21 novembre prochain, jour du Clasico que tout le monde attend.