Luis Enrique
Luis Enrique | MIGUEL RIOPA / AFP

FC Barcelone - Luis Enrique: "Être à nouveau les meilleurs en 2016"

Publié le , modifié le

Le FC Barcelone a connu en 2015 une "année très gratifiante" avec cinq trophées à la clé mais les joueurs catalans doivent ambitionner d'"être à nouveau les meilleurs en 2016", a prévenu mercredi l'entraîneur barcelonais Luis Enrique. "Je ne suis pas une personne fétichiste des souvenirs. Cette année 2015 appartient déjà au passé, c'est 2016 qui m'intéresse, le fait d'être à nouveau les meilleurs en 2016", a expliqué le technicien en conférence de presse après la large victoire 4-0 du Barça contre le Betis Séville en Liga.

"Il faut féliciter les joueurs et tous les supporteurs barcelonais qui ont  la chance de profiter d'une équipe unique, qui obtient des résultats en plus  d'être séduisante. L'objectif est de gagner à nouveau, d'oublier ce qu'il s'est  passé parce que cela appartient au passé. Il faut gagner à nouveau le premier  match de 2016 et avoir à nouveau des chances de remporter des trophées au fil  de la saison", a-t-il poursuivi. En 2015, le Barça a réussi un somptueux quintuplé de trophées (Liga, Coupe  du Roi, Ligue des champions, Supercoupe d'Europe et Mondial des clubs),  échouant seulement à remporter la Supercoupe d'Espagne pour égaler le sextuplé  réussi en 2009 sous l'ère de l'entraîneur Pep Guardiola. Au passage, Barcelone  termine l'année dans le fauteuil de leader de la Liga et a aussi dépassé  mercredi le record de buts d'un club espagnol sur une année civile avec 180  unités, contre 178 pour le Real Madrid en 2014. "Tous les joueurs peuvent améliorer leur niveau, tous les entraîneurs et  tout le personnel de ce club", a néanmoins prévenu Luis Enrique. "C'est une  année très gratifiante mais nous avons sûrement mal fait beaucoup de choses: il  y a eu des matches où nous n'avons pas été à la hauteur, d'autres où nous avons  été inférieurs. L'écart avec les autres grands clubs en Europe est très réduit  et tout dépend de petits détails. Donc il faut continuer à bosser", a-t-il  conclu.

AFP