Griezmann
Griezmann, buteur avec le FC Barcelone | LLUIS GENE / AFP

FC Barcelone: "l'alternative Griezmann est là" en pointe, dit Setién

Publié le , modifié le

Après son doublé à Ibiza en Coupe du Roi mercredi (2-1), Antoine Griezmann est-il devenu le nouvel avant-centre du FC Barcelone ? "L'alternative Griezmann et là", a convenu vendredi l'entraîneur Quique Setién avant d'affronter Valence samedi (16h00) pour la 21e journée de Liga.

"C'est une option, réellement. On n'a pas de joueur spécifique qui peut jouer au poste de numéro 9. Mais l'alternative Griezmann, qui a très bien joué mercredi, elle est là", a dit Quique Setién en conférence de presse. "Il lit bien les démarquages, ses coéquipiers ont su bien le trouver... On évalue cette possibilité", a avancé le nouvel entraîneur du Barça, en poste depuis le 13 janvier.

Griezmann a marqué les esprits

Depuis la blessure de l'Uruguayen Luis Suarez, opéré du ménisque du genou droit le 12 janvier et absent jusqu'à mi-mai, Antoine Griezmann a retrouvé un rôle plus axial qui correspond plus à ses qualités. Le champion du monde français était confiné sur l'aile gauche depuis son arrivée en Catalogne l'été dernier, sous l'ère Ernesto Valverde. Mais il a marqué les esprits dans ce nouveau rôle axial en inscrivant le doublé de la victoire mercredi pour délivrer le Barça, malmené à Ibiza en 16es de finale de la Coupe du Roi. "Une grosse frayeur", a soufflé Setién à propos de cette qualification dans la douleur pour les 8es de finale.

Cette conférence de presse à la veille du déplacement à Valence a par ailleurs été centrée sur Rodrigo Moreno (28 ans), l'attaquant valencien convoité par le club blaugrana, en quête d'un remplaçant pour Suarez selon la presse espagnole. "C'est un footballeur extraordinaire, il peut nous compliquer les choses à nous et à n'importe quelle équipe, c'est un élément-clé. J'aurais préféré qu'il ne joue pas. (...) Le niveau de Valence avec ou sans Rodrigo est très élevé, leurs joueurs sont de très haut niveau", a complimenté Setién.

"J'apprécie tous les bons joueurs", a balayé le coach blaugrana, interrogé sur son attrait pour l'avant-centre du Valence CF (4 buts et 10 passes décisives en 22 matches cette saison), revenu cette semaine après une entorse du genou droit. S'il l'emporte à Valence samedi, le Barça mettra la pression sur le Real Madrid, qui se déplace à Valladolid dimanche (21h00), dans la course à la première place de la Liga.
 

AFP