Neymar et Juanfran lors de Barcelone-Atletico Madrid
Neymar et Juanfran à la lutte lors de la rencontre FC Barcelone-Atletico Madrid | AFP - PAU BARRENA

FC Barcelone-Atletico Madrid : Le FC Barcelone et l'Atletico partagent les points

Publié le , modifié le

Le FC Barcelone et l’Atletico Madrid se sont neutralités sur la pelouse du Camp Nou lors de la 5e journée de Liga. Les hommes de Luis Enrique ont ouvert le score par l’intermédiaire d’Ivan Rakitic mais les Colchoneros ont égalisé par leur jeune Argentin Angel Correa. Lionel Messi et Sergio Busquest sont sortis sur blessure.

Ce premier choc de la Liga n’a pas tenu toutes ses promesses. Dans leur désormais classique opposition de style, Catalans et Colchoneros n’ont pas offert le même spectacle que l’an dernier en quarts de finale de Ligue des champions. Les blessures de Lionel Messi et Sergio Busquets ont pénalisé des Barcelonais qui pensaient avoir fait le plus dur en ouvrant le score grâce à Ivan Rakitic. Mais Angel Correa a égalisé à l’heure de jeu. Ce résultat fait les affaires du Real Madrid, le leader, qui conserve trois points d’avance sur le Barca et quatre sur son voisin.

Avant sa sortie sur blessure à la 59e minute, Lionel Messi a bien tenté en allumant la première mèche (14e minute), mais l’Argentin n’a pas pu être décisif. Malgré ses 32 printemps, Andres Iniesta a été le détonateur de la plupart des situations dangereuses. Sur une de ses percées, Gabi a dévié le ballon de la main dans la surface, sans que ce soit sanctionné par l’arbitre (33e). Puis c’est lui qui a déposé le ballon sur la tête d’Ivan Rakitic pour l’ouverture du score (41e). Avant cette ouverture du score, les Colchoneros n’avaient pas montré grand-chose hormis deux frappes lointaines de Yannick Ferreira-Carrasco. Attentistes et placés devant leur défense, les Madrilènes étaient venus pour défendre. Ils l’ont fait et bien fait. Avant de changer de tactique au retour des vestiaires.

Correa, un ballon, un but

Obligé d’attaquer pour égaliser, l’Atletico, avec ses deux attaquants français titulaires au coup d’envoi (Gameiro et Griezmann), a montré ses capacités de percussion. Griezmann s’est illustré (46e), tandis que Gameiro a beaucoup couru après le ballon. Plus pressant au pressing et surtout plus haut sur le terrain, l’Atletico a été plus menaçant jusqu’à cette 60e minute, considérablement mal négociée par la défense barcelonaise. Un coup-franc joué vite, une passe plein axe vers un Torres pas attaqué, un ballon qui file entre les jambes de Pique dans la course de Correa, Javier Mascherano qui glisse laissant son compatriote argentin partir au but et tromper Ter Stegen d’une frappe à l’entrée de la surface qui heurte la base du poteau gauche avant de franchir la ligne. Un but un brin chanceux, mais un but qui récompensait le changement de philosophie madrilène.

Sans Messi, Neymar n’a pas pu

Orphelin de Lionel Messi, sorti sur blessure une minute avant l’égalisation, et avec un Luis Suarez très discret, le Barca s’en est ensuite remis à Neymar pour faire la décision. Le Brésilien a bataillé avec les défenseurs madrilènes et a eu quelques occasions (66e, 79e), mais Jan Oblak a parfaitement veillé au grain. Jordi Alba (88e) et Gerard Pique (83e) ont eu aussi leur chance, mais cette fois c’est leur imprécision qui a coûté les trois points au Barca. Un Barca qui enchaîne donc un deuxième match d’affilée sans victoire sur sa pelouse et qui va devoir gérer l’absence de son quadruple Ballon d’Or. Celle-ci étant encore indéterminée.