Cesc Fabregas - Barcelone
Cesc Fabregas, nouvelle recrue de Chelsea | AFP - QUIQUE GARCIA

Fabregas supplée parfaitement Messi face à Majorque

Publié le , modifié le

En l'absence de Lionel Messi, forfait à cause de sa blessure à la cuisse, Cesc Fabregas a pris les commandes du FC Barcelone. Avec brio, l'ancien gunners a mené les Blaugrana à une victoire facile (5-0) face à la lanterne rouge, Majorque, lors de la 30e journée de Liga. Il a inscrit au passage trois buts et offert une passe décisive.

Le PSG est prévenu. Si Leo Messi était amené à ne pas pouvoir disputer le quart de finale retour de la Ligue des champions au Camp Nou, il pourrait être remplacé à merveille par Cesc Fabregas. Dans son rôle de numéro 9 le milieu de terrain espagnol a frisé la perfection samedi soir face à Majorque. Sur les cinq buts de son équipe, il en a inscrit trois, offert une passe décisive et amené un autre en voyant sa frappe repoussée par Aouate.

Le festival a commencé à la 20e min à la suite d'un superbe une-deux avec Alexis Sanchez. Les deux hommes allaient être inséparables une bonne partie de la soirée. Deux minutes après l'ouverture du score, Fabregas allait retenter sa chance. Si son ballon était repoussé par la parade du portier de Majorque, Dudu Aoute, il terminait dans les pieds de Sanchez. (2-0) à la 22e min, les défenseurs adverses comprenaient qu'ils allaient passer une mauvaise soirée.

A la 37e min, Fabregas remettait ça après un nouvel enchaînement avec Sanchez. A l'affût dans la surface, Cesc glissait le ballon dans le petit filet. Deux minutes plus tard encore, il s'assurait du naufrage de la défense adverse en offrant une merveille de passe en profondeur à l'attaquant chilien.

Premier espagnol à inscrire un triplé avec le Barca depuis 2001

Mais ce Fabregas là, insatiable devant ses spectateurs n'allait pas s'arrêter en si bon chemin. Juste après la pause, il était à la réception d'un service millimétré d'Iniesta. La partition était parfaite pour lui. Remplacé à la 65e min par Delofeu, il a reçu l'ovation méritée de tout le stade. Grâce à ce triplé inédit, Fabregas est devenu le premier joueur espagnol depuis Luis Enrique en 2001 à inscrire un triplé pour le Barça.

Face à tant d'aisance technique, les joueurs de Majorque ont eu du mal à exister. Leurs efforts n'ont pas été récompensés, comme pour ce but refusé à la 54e min pour un hors jeu infime. La réussite était du côté catalan, dans les pieds de Fabregas plus précisément.

Certes, les mauvaises langues diront qu'il ne s'agissait samedi au Camp Nou "que" de Majorque, modeste lanterne rouge de Liga. Il est évident que l'équation sera moins simple mercredi face au PSG. Mais Fabregas a envoyé un message fort samedi à Tito Vilanova. Le costume d'avant-centre lui va si bien. Son retour en forme, jumelé à celui d'Eric Abidal, pourrait aider le Barca à réussir sa fin de saison, en championnat, mais surtout en Ligue des champions.