Le Real Madrid autour de Cristiano Ronaldo
La star madrilène, Cristiano ROnaldo, fêtée par ses coéquipiers Modric, Xabi Alonso et Pepe | AFP - RAFA RIVAS

Doublé de Cristiano Ronaldo, le Real imite le Barça

Publié le , modifié le

Auteur d'un doublé (2e, 68e), Cristiano Ronaldo, qui atteint 31 buts cette saison, a montré le bon chemin aux Madrilènes qui s'imposent sur le terrain de l'Athletic Bilbao (3-0), avec le troisième but inscrit par Higuain. Le Real Madrid, lors de cette 31e journée de Liga, avait la pression après la victoire de l'Atletico Madrid (5-0) sur Grenade, qui avait permis aux coéquipiers de Falcao de revenir à hauteur de leurs voisins. Du coup, les Merengue reprennent trois points d'avance, mais demeurent à 10 points du FC Barcelone, vainqueur également (3-0) à Saragosse.

Pour leur dernier match à San Mames - Bilbao changeant de stade la saison  prochaine - les Merengue, qui avaient peu fait tourner leur effectif après leur  quart de finale retour de C1 contre Galatasaray (3-0; 2-3), ont dû s'employer,  contrairement à ce que laisse supposer le score. Mais Ronaldo, auteur d'un doublé (2, 68) et d'une passe décisive à  destination d'Higuain (75), a simplifié la tâche aux siens.

Après le but express du Portugais - un coup franc somptueux en pleine  lucarne - le match s'équilibrait en effet, notamment grâce à l'excellent  travail au milieu du Basque Ander Herrera. Susaeta se signalait par deux frappes dangereuses, l'une détournée par un  Diego Lopez qui occupait toujours les cages des Blancs au détriment de Casillas  (20), l'autre contrée in extremis par Xabi Alonso (39). Face aux combinaisons souvent habiles des Rouge et Blanc, les visiteurs  madrilènes répliquaient par leur art du contre. A ce jeu-là, Di Maria se  montrait assez doué, même s'il péchait dans la finalisation. A la suite d'une excellente passe de Ramos, évoluant dimanche côté droit,  l'ailier argentin trouvait ainsi la barre à la 42e quand Benzema était démarqué  en retrait.

Après la pause, les hommes de Mourinho, malmenés à plus d'une reprise en  première période, appuyaient davantage sur l'accélérateur. Le gardien local Iraizoz, auteur d'un double arrêt sur un centre de Marcelo  prolongé par une frappe du gauche de Benzema (53), préservait d'abord l'espoir  pour les siens. Mais il était impuissant sur la tête croisée de Ronaldo, servi  sur un coup franc de Xabi Alonso (2-0, 68e). Higuain, entré à la 70e pour Benzema, terminait le travail en signant le  3-0 d'une frappe en force (76e), Ronaldo lui ayant délivré la passe décisive.

AFP