Lionel Messi, l'attaquant argentin du FC Barcelone.
Lionel Messi, l'attaquant argentin du FC Barcelone. | AFP

Dernière ligne droite en Liga pour le Barça, l’Atlético et le Real

Publié le , modifié le

Qui sera champion d’Espagne cette année ? Compliqué, voir impossible à prévoir tant le suspense règne sur cette fin de championnat. À deux journées de la fin, le FC Barcelone (1er), l’Atlético Madrid (2e) et le Real Madrid (3e) se tiennent dans un mouchoir de poche. Ce dimanche, à 17h00, se jouera la 37e journée qui pourrait être déterminante au moindre faux pas d'un des trois prétendants pour le titre.

Duel à distance

Sur le papier, le programme de cette avant-dernière journée est plutôt clément pour les trois clubs : Barcelone se rend chez le voisin de l’Espanyol (14e), le Real reçoit Valence (9e) et l’Atlético va à Levante. Dans ces duels à distance, les Catalans pourraient en revanche profiter de la fatigue des deux clubs madrilènes, qui ont joué cette semaine en Ligue des Champions. 

Incroyable duel entre les deux clubs madrilènes

Quelques jours après leur qualification respective en finale de Ligue des Champions, le Real Madrid et l’Atlético Madrid -qui s’affronteront le 28 mai à Milan- vont impérativement devoir se reconnecter à la Liga, s’ils ne veulent pas faciliter la tâche du leader Barcelonais. À égalité de point avec les Colchoneros, mais avec une meilleure différence de buts (+75 pour les Blaugranas et seulement +44 pour les partenaires de Griezmann) Luis Enrique et ses hommes n’ont pas le droit à l’erreur.

Le Real, qui a un point de retard, possède en revanche une bonne différence de buts grâce, notamment aux 73 unités inscrites par la BBC (Benzema, Bale, Cristiano Ronaldo). Le scénario actuel n’est pas sans rappeler celui de la saison 2013-14. La finale de C1 opposait à cette époque l’Atlético au Real (identique à cette année). En championnat, les trois clubs se disputaient aussi la première place. L’Atlético avait remporté la Liga, mais avait perdu en Ligue des Champions face au Real…

Le Barça pourrait tout perdre

Les partenaires de Lionel Messi ont leur destin entre les mains, contrairement à leurs poursuivants. Si les hommes de Luis Enrique font un sans-faute sur les deux derniers matchs, ils seraient alors sacrés champions. Mais ils n’ont pas le droit à l’erreur, car les deux clubs madrilènes guettent derrière. Au même nombre de points (85), l’Atlético est le premier poursuivant du Barça. Mais l’équipe de Diego Simeone accuse une différence de buts trop faible pour la rattraper en deux journées (29 buts séparent les deux équipes).

Le Real Madrid, deuxième poursuivant, avec un point de retard (84) pourrait aussi doubler l’ennemi Catalan en cas de revers. Pourtant favori à la victoire en Ligue des Champions, Barcelone avait été éliminé par l’Atlético Madrid le mois dernier. Depuis cette élimination, Neymar et ses coéquipiers connaissent un passage à vide qui leur ont fait perdre un matelas de dix points d’avance sur leurs poursuivants. Barcelone pourrait ainsi tout perdre, au terme d’une saison qui semblait pourtant prometteuse.