Ronaldo et Messi
Cristiano Ronaldo ou Lionel Messi, lequel finira meilleur buteur ? | PIERRE-PHILIPPE MARCOU - AFP

Déjà un clasico Barça-Real

Publié le , modifié le

Sur fond du duel"Leo" Messi et Cristiano Ronaldo pour le titre de meilleur joueur du monde, la rivalité entre Barcelone et le Real Madrid reprend à l'occasion du match aller de la Supercoupe d'Espagne, jeudi au Camp Nou. Entre deux équipes qui n'ont pas beaucoup changé, la rencontre s'annonce plus ouverte que jamais.

Ce match aller de Supercoupe d'Espagne a beau posséder d'autres centres d'intérêt - par exemple le premier classico de Tito Vilanova à la tête de Barcelone, les "retrouvailles" entre Mourinho et le nouvel entraîneur du Barça, un an après le fameux doigt dans l’œil que le premier avait mis au second - il n'empêche: le duel de pistoleros de la Liga attirera une nouvelle fois tous les regards.

La saison dernière, le mano a mano au long cours entre le feu follet argentin de 25 ans et la star portugaise de 27 ans avait en quelque sorte débouché sur un match nul, avantage Ronaldo. Alors que l'ailier du Real pouvait se prévaloir d'avoir gagné sur le plan des titres, Ronaldo ravissant à "la Pulga" et aux siens leur titre de champions d'Espagne, Messi s'était toutefois vengé sur un plan individuel. Aiguillonné par Ronaldo, l'attaquant argentin avait en effet établi un nouveau record de buts en Liga: 50, contre 46 pour "CR7".

Ballon d'or en jeu

Au-delà de son propre enjeu, cette première manche de la Supercoupe d'Espagne a donc son importance pour continuer à affiner les avis dans le débat sur le Ballon d'Or 2012. Car même si d'aucuns - comme Mourinho, pas franchement objectif - ont déjà tranché en faveur de Ronaldo, il continue d'y avoir match entre les deux hommes. Voilà en effet quatre matches que Messi ne trouve plus le chemin des filets face aux Merengue quand "Cristiano", lui, semble s'être débarrassé de la crispation qui l'envahissait avant chaque Real-Barça: "CR7" avait ainsi définitivement assuré la Liga aux Blancs en marquant le but décisif lors du dernier clasico au Camp-Nou (2-1).

Sans Pépé

Dans cette rencontre qui livrera un premier aperçu des forces de chaque camp, Messi peut en tout cas déjà compter sur un point positif: son grand ennemi, le Portugais Pepe, chargé habituellement de l'empêcher de nuire par tous les moyens licites ou illicites, est forfait pour le duel de jeudi.

Mais pour le reste, on prendra - quasiment les mêmes - et on recommencera. Avec toutefois la participation non-négligeable de Jordi Alba dans les rangs du Barça. Véritable révélation du dernier Euro, cette petite bombe devrait donner du fil à retordre à Arbeloa sur son côté droit. Côté Real, la seule véritable interrogation concerne l'attaquant de pointe, entre un Higuain apparu en forme dimanche (un but contre Valence) et un Benzema pouvant compter sur les points marqués la saison dernière. On peut ainsi déclarer ouverte la saison des clasicos.

AFP