FC Barcelone Villareal

Le Barça étrille Villarreal, le Real défait à Séville

Publié le , modifié le

Le FC Barcelone est d'ores et déjà assuré de remporter le titre de champion d'Espagne à l'issue de la saison. Les Catalans, qui n'ont toujours pas perdu en championnat, ont préservé leur invincibilité en dominant Villarreal. Les coéquipiers de Lionel Messi l'emportent sur le score de 5 à 1. De son côté, le Real a été défait 3-2 face à Séville. Les Merengue jouaient en étant privés de Cristiano Ronaldo, et restent 3e du championnat.

Le Barça a beau être déjà champion d'Espagne, il lui reste encore un défi à relever en cette fin de saison : celle de rester invincible. Les hommes d'Ernesto Valverde n'ont pas perdu cette saison en championnat. Et ils ont de nouveau ramené trois points dans leur musette, face au sixième actuel de Liga, Villarreal. 

Les Blaugranas ont été accueillis par une haie d'honneur en rentrant sur le terrain. Cette marque de respect ne les a pas empêchés d'entamer rigoureusement la partie. Dès la 11e minute, Coutinho ouvre le score. Paulinho l'imite cinq minutes plus tard (16e), bien servi par Lucas Digne. Le troisième but, signé Lionel Messi, est sublime et permet au Barça de prendre le large avant la pause (45e). Dès le début de rencontre, les coéquipiers de Dembélé ont dominé Villarreal, ne leur permettant pas la moindre rebellion.

La mi-temps redémarre plutôt bien pour les visiteurs vêtus de jaune. Sansone, qui vient tout juste de rentrer, permet à Villarreal de réduire le score (54e). Mais le Barça sonne la révolte. Coutinho croit bien marquer son deuxième but de la soirée, mais celui-ci est finalement refusé pour hors-jeu. La fin du match permet de voir tout le talent d'Ousmane Dembélé. Le jeune Français marque un doublé en six minutes de jeu (87e, 90+3e), ce qui permet finalement à Barcelone de l'emporter sur le score de 5 à 1. Et de continuer à prouver que les patrons de la Liga, ce sont eux. 

Le Real battu à Séville

Le Barça étrille Villarreal, le Real défait à Séville

Les Merengue de Zinédine Zidane avaient la possibilité de devenir les dauphins du Barça en cas de succès face à Séville. Mais le Real de la Liga n'est pas celui de la Ligue des Champions. Quasiment intouchables en compétition européenne, les coéquipiers de Karim Benzema présentent un visage bien différent en championnat. En l'absence de titulaires habituels comme Cristiano Ronaldo, Madrid a souffert face à des Sévillans motivés et agressifs. 

Wissam Ben Yedder (26e) puis Miguel Layun (45e) ont permis au FC Séville, 6e de Liga, de prendre le large avant la pause. L'homme de la seconde mi-temps est clairement Sergio Ramos. Le défenseur du Real a été le grand acteur des 45 dernières minutes. Il a d'abord eu l'occasion de réduire le score sur penalty, mais son tir a touché la barre (57e). Le joueur espagnol a ensuite marqué contre son camp, à seulement six minutes de la fin de la rencontre (3-0, 84e). Le jeune Borja Mayoral permet au Real de réduire un peu l'écart (3-1, 87e), avant que Sergio Ramos ne réussisse cette fois son penalty dans les dernières secondes de ce match (3-2, 90+5e). 

Le Real s'incline finalement sur le score de 3 à 2, et reste 3e de Liga. 

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou