Cristiano Ronaldo suspendu trois matches

Cristiano Ronaldo suspendu trois matches

Publié le , modifié le

Cristiano Ronaldo, expulsé dimanche en Championnat d'Espagne lors du match nul du Real Madrid à Bilbao (1-1), est suspendu pour trois matches de Liga, a annoncé mercredi la Fédération espagnole de football (RFEF), ce qui lui permettra de jouer en Coupe du Roi contre l'Atletico.

Contre l'Athletic, à la 75e minute, juste après l'égalisation des Basques, la star portugaise du Real a été bousculée par Carlos Gurpegi et a porté la main au visage du défenseur central, qui s'est aussitôt écroulé. Ronaldo s'est alors accroché avec Ander Iturraspe avant d'écoper d'un carton rouge direct. Il est sorti du terrain avec un sourire incrédule, se frappant à plusieurs reprises la joue de la paume de la main. 

Le comité de compétition de la RFEF, dans une décision publiée sur le site internet de la fédération, a estimé qu'il convenait de sanctionner Ronaldo d'un match de suspension pour "un geste violent et antisportif" contre Iturraspe, et de deux matches pour son geste à sa sortie du terrain. Comme prévoit le règlement dans le cas d'une sanction inférieure à quatre matches, le double Ballon d'Or purgera sa suspension uniquement dans la compétition où il a été expulsé, la Liga. Il devrait donc être suspendu pour la réception de Villarreal samedi (23e journée), puis pour le déplacement à Getafe et la réception d'Elche.

Privé de Liga, mais pas de Coupe du Roi

Une sanction de quatre matches ou plus se serait appliquée à toutes les compétitions et l'aurait privé de la double confrontation contre l'Atletico  Madrid en demi-finale de Coupe du Roi, mercredi soir (19h00 GMT) au stade  Bernabeu et mardi prochain au Vicente Calderon. Au vu des images télévisées, l'entraîneur du Real Madrid Carlo Ancelotti  avait jugé l'exclusion "un peu exagérée" et avait dit avoir bon espoir que la sanction soit légère et ne prive pas son joueur du derby en Coupe. C'est le quatrième carton rouge reçu par le Portugais depuis son arrivée en Espagne en 2009. Le dernier en date remontait à la finale de la Coupe du Roi contre l'Atletico Madrid, en mai dernier, où il avait répondu d'un coup de pied  à un violent tacle par derrière de Gabi.

AFP