Coupe du Roi : Le Real Madrid et le Barça au tapis

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
La Real Sociedad s'impose au Real Madrid
La Real Sociedad s'impose au Real Madrid | Rodrigo Jimenez/EFE/Newscom/MaxPPP

Double sensation en Coupe du Roi où le Real Madrid et le FC Barcelone ont connu l'élimination au stade des quarts de finale. Les Madrilènes n'obtiendront pas un 20e trophée. Ils ont quitté la compétition devant leur public face à la Real Sociedad, vainqueur 4-3. Le Barça est lui tombé dans les arrêts de jeu à Bilbao (1-0).

Sale temps pour les gros en Coupe du Roi. Coup sur coup c'est le Real Madrid et le Barça qui sont tombés. Premier coup de tonnerre dans la capitale espagnole avec un succès majuscule pour la Real Sociedad, qui était déjà parvenu à poser de petits problèmes aux hommes de Zinédine Zidane en championnat, en novembre dernier (défaite 3-1 contre le Real Madrid).  Les pépites nordiques à l'attaque: pour la Real Sociedad, Odegaard, impérial premier buteur contre qui détient ses droits (22e), et le jeune avant-centre suédois Alexander Isak (20 ans), auteur d'un doublé express (54e et 56e), ont été les grands artisans de la belle victoire contre le grand Real Madrid.

La sortie des deux révélations nordiques (64e pour Odegaard et 70e pour Isak) ainsi que le carton rouge adressé à Andoni Gorosabel (90e+4) a même failli coûter très cher aux hommes d'Imanol Alguacil, malgré la quatrième et dernière réalisation de Mikel Merino (69e). Après la sortie des deux étoiles du match, les Merengues ont quelque peu repris leurs esprits, avec deux buts des Brésiliens Marcelo (59e) et Rodrygo (81e) et un dernier, sur le fil (90e+3) de Nacho, qui a donné des sueurs froides aux Basques. 

La crise se prolonge au Barça

Il était écrit que ce serait une soirée pour les clubs basques. A San Mamés, l'Athletic Bilbao s'est offert la tête du favori de la compétition, le Barça qui avait pourtant aligné une équipe très compétitive avec Messi et Ansu Fati en attaque. Malgré plusieurs occasions, les Catalans n'ont pas trouvé l'ouverture et ont été surpris sur un but de la tête de l'attaquant basque Iñaki Williams à la 93e minute. Si le Barça allège son calendrier avant le retour de la Ligue des champions, il alourdit la crise qui sévit depuis l'arrivée de Quique Setién.

Outre la Real Sociedad et l'Athletic Bilbao, le Petit Poucet Mirandés (deuxième division espagnole), vainqueur de Villarreal mercredi 4-2, et Grenade, qui a battu le champion en titre, le Valence CF, 2-1 mardi, occupent dans le dernier carré de la compétition.

Avec AFP

France tv sport francetvsport