Coupe du Roi : Le Barça prend l'ascendant sur Valence

Coupe du Roi : Le Barça prend l'ascendant sur Valence

Publié le , modifié le

La complicité Messi-Suarez, décisive pour débloquer le score, a permis au FC Barcelone de dompter Valence 1-0 jeudi en demi-finale aller de Coupe du Roi et de prendre une option sur une cinquième finale consécutive avant le match retour jeudi prochain.

Et si le Barça venait à remporter sa 30e Coupe du Roi, un record, lors de la finale prévue le 21 avril, il pourrait devenir la première équipe à gagner cette compétition quatre années d'affilée depuis l'Athletic Bilbao entre 1930 et 1933... Evidemment, il faudra que les Catalans survivent à la chaude ambiance du stade Mestalla lors de la demie retour. Mais au vu d'une telle solidité, avec un Samuel Umtiti impérial derrière, difficile d'imaginer ce Barça-là baisser la garde.

Leader invaincu en Liga, opposé à Chelsea en huitièmes de Ligue des champions, le club blaugrana se rapproche petit à petit d'une nouvelle moisson de trophées, comme lors des retentissants triplés Liga-Coupe-C1 réussis en 2009 et 2015. Valence, de son côté, va devoir se montrer un peu plus ambitieux pour rêver d'un exploit au match retour: jeudi, le club "che" était venu exclusivement pour défendre, avec des lignes très resserrées.

Messi dans un "trou de souris"

Et le Barça, ultra-dominateur avec 80% de possession de balle en première période, a semblé prendre son temps pour construire ses actions, devant un public clairsemé en plein frimas: seulement 50.000 spectateurs pour un stade pouvant contenir le double. Bref, le match ronronnait, malgré un tir puissant de Messi dans le petit filet extérieur (48e) et il a fallu l'entrée très applaudie de Philippe Coutinho (58e) pour réveiller un peu le public catalan.

Et une fois de plus, c'est Messi, entouré par trois défenseurs, qui a trouvé un trou de souris pour expédier un centre lobé vers Luis Suarez, qui a débloqué la situation d'une tête plongeante (67e). Mis à part une frappe dangereuse de Coutinho (73e), la fin de match a été sans rebondissements et il restera au Barça à finir le travail la semaine prochaine pour confirmer le surnom qui est le sien en Espagne: "le Roi des Coupes".
 

France tv sport @francetvsport