Coronavirus : Le Barça aurait trouvé un accord pour baisser le salaire des joueurs

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Messi Piqué Barça
Messi et Piqué retrouvent les terrains avec le Barça | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

D'après la presse espagnole, les joueurs du FC Barcelone sont tombés d'accord avec la direction du club pour baisser leur salaire pendant l'interruption des compétitions imposée par la pandémie de Covid-19.

Vendredi, Josep Maria Bartomeu expliquait que le FC Barcelone se devait "d'envisager tous les scénarios possibles et d'analyser la situation afin de minimiser les conséquences économiques"de la crise sanitaire liée au Covid-19. Suggérant publiquement que des économies devaient être faites, le président du club catalan n'aura pas mis beaucoup de temps pour convaincre ses joueurs de consentir à un effort financier. D'après la presse espagnole, le vestiaire du Barça a accepté dimanche de baisser les salaires pour compenser des pertes estimées par Bartomeu à hauteur de 60 millions d'euros (si les compétitions étaient annulées).

Les modalités pas encore connues

ABC rapporte que plusieurs échanges entre la direction et les tauliers du vestiaire que sont Lionel Messi, Gérard Piqué, Sergio Busquets et Sergi Roberto ont permis d'aboutir à cette issue. Sachant que la masse salariale des Blaugrana représente 53% du budget du club, couper dans les rémunérations a été jugé comme étant la solution la plus logique pour compenser l'arrêt de la billetterie, la baisse des revenus de merchandising ainsi que l'absence potentielle de dotations en compétition. De son côté, Sport, qui a annoncé en premier l'accord entre les différentes parties, explique que cela ne concerne, pour l'instant, que l'équipe de football masculine.

Aucun détail n'a encore été dévoilé quant aux modalités de ces baisses de salaire et le FC Barcelone n'a pas encore communiqué à ce sujet. En France, des clubs comme Lyon, Montpellier et Amiens ont déjà mis leurs joueurs au chômage partiel. Du côté du Borussia Monchengladbach, les footballeurs ont renoncé d'eux-mêmes à leur salaire. A l'inverse, le FC Sion l'a joué plus strict. Le club suisse n'a pas hésité à rompre les contrats de 9 joueurs ayant refusé la baisse de leur salaire.

à voir aussi Coronavirus : le FC Sion résilie les contrats de 9 joueurs ayant refusé des mesures de chômage technique Coronavirus : le FC Sion résilie les contrats de 9 joueurs ayant refusé des mesures de chômage technique